"La Fête de la patate" a permis de découvrir des animaux magnifiques"La Fête de la patate" a permis de découvrir des animaux magnifiques"La Fête de la patate" a permis de découvrir des animaux magnifiques
"La Fête de la patate" a permis de découvrir des animaux magnifiques"La Fête de la patate" a permis de découvrir des animaux magnifiques"La Fête de la patate" a permis de découvrir des animaux magnifiques

"La Fête de la patate" a permis de découvrir des animaux magnifiques

Depuis le temps qu’ils préparaient cette grande « Fête de la patate », les membres de l’association « Trait et Loisir en Val de Loir » étaient devenus anxieux du résultat ; la météo incertaine de ce début septembre attisait leurs craintes. Heureusement, un soleil timide a fini par montrer le bout de son nez et la Fête a connu un succès d’autant plus exceptionnel qu’il est souvent difficile de mobiliser le public lors d’une première édition. L’association avait apporté beaucoup de soin à sa communication : affiches et flyers se retrouvaient partout et les visiteurs sont venus du Loir-et-Cher et de tous les départements voisins. Une organisation parfaitement maîtrisée a séduit aussi bien les exposants que le public. Ce fut un beau moment de convivialité.  De nombreux visiteurs ramassaient les pommes de terre et les faisaient peser sous un auvent avant que les ânes, Ugolin et le bouillonnant Eole, ne  transportent les sacs vers les voitures. Un peu plus loin, impassibles, les alpagas, recevaient les hommages du public conquis par leurs frimousses. Celui-ci pouvait ensuite admirer la collection d’ instruments aratoires anciens auxquels avaient été adjoints un antique véhicule de pompiers et un tracteur Renault des années 50. Les stands de la brocante, bien visibles de la route, proposaient un choix impressionnant.

« L’Eveil de Souday » une formation d’une trentaine de musiciens, a parcouru l’immense terrain au son de ses tambours et de ses cuivres parmi lesquels figuraient, chose rare, des cors de chasse, dont ils ont usé avec virtuosité.

A 12h30 a eu lieu la présentation des ânes et des chevaux montés, attelés ou tenus à la longe, une occasion d’admirer des bêtes magnifiques, surprenantes par leur force et leur intelligence.

Vint enfin l’heure de déguster les pommes de terre, objet de cette sympathique réunion. C’est « Loulou », l’un des membres de l’association, qui était aux fourneaux ; tous les amateurs ont été séduits ; si besoin était, il suffisait pour s’en convaincre, de regarder la longue file qui s’étirait devant le stand. Les fouées ont également satisfait petits gourmets comme les grands .

« Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître » ; tout le monde attend avec impatience la deuxième édition !

                                                             Sabine Campion

#LaFêtedelaPatate #TraitetLoisirenValdeLoir #Saint-MartindesBois

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Les patates : on les ramasse, on les pèse, on les transporte et au passage on fait une caresse à Bianca et Pitch, les alpagasLes patates : on les ramasse, on les pèse, on les transporte et au passage on fait une caresse à Bianca et Pitch, les alpagasLes patates : on les ramasse, on les pèse, on les transporte et au passage on fait une caresse à Bianca et Pitch, les alpagas
Les patates : on les ramasse, on les pèse, on les transporte et au passage on fait une caresse à Bianca et Pitch, les alpagasLes patates : on les ramasse, on les pèse, on les transporte et au passage on fait une caresse à Bianca et Pitch, les alpagasLes patates : on les ramasse, on les pèse, on les transporte et au passage on fait une caresse à Bianca et Pitch, les alpagas

Les patates : on les ramasse, on les pèse, on les transporte et au passage on fait une caresse à Bianca et Pitch, les alpagas

Retour à l'accueil