La base de loisirs de Marçon
La base de loisirs de MarçonLa base de loisirs de Marçon

La base de loisirs de Marçon

C’est traditionnellement à la fin du mois de septembre, donc à l’arrivée de l’automne, que l’Espace des Varennes procède à son bilan annuel. Sous la présidence de Bruno Gaudron, premier adjoint, les responsables d’associations ou d’activités se sont donc réunis pour faire le point, échanger et relever les succès comme les points faibles du Centre.

Avant de passer la parole à chacun, Bruno Gaudron a commencé par donner une vision synthétique de la saison écoulée.

« Tout s’est bien passé cette année, même si la saison 2017  s’est révélée moins bonne que la précédente avec 7 000 entrées en moins sur le plan d’eau ; celles-ci, en effet,  s’étaient élevées à 35 763 en 2016 pour descendre ensuite à 28 341.Pourtant, la saison était bien partie avec 4 278 entrées au mois de juin contre 475 seulement l’an dernier. La situation a ensuite suivi les conditions météorologiques : 5 900 entrées en juillet ( 11 900 l’année d’avant) et 18 000 en août (au lieu de 23 000).

« Malgré une première journée défavorable, la fréquentation de « Marçon Classic », la manifestation emblématique du lieu, est demeurée stable, 9 510 entrées au lieu de 10 261, le dimanche ayant permis de rattraper à peu près le samedi.

« Par ailleurs, la qualité de l’eau du lac est demeurée satisfaisante, même si la présence de cyanobactéries (algues bleues) s’avère de plus en plus inquiétante ! » Une solution possible, la plantation de roseaux, a été évoquée.

Pour les responsables du camping, les premiers à s’exprimer, « 2017 a été bien, la fréquentation s’étant maintenue, notamment en raison des réservations ; celle du snack a été acceptable. Si les Anglais et les Néerlandais ont formé une partie importante de la clientèle, l’on  a pu constater le retour des Allemands. »

Les Archers des Varennes ont également connu une saison faste, marquée par la forte progression du nombre d’adhérents, de 19 à 35.

En revanche, a indiqué Bruno Gaudron, les pédalos et le minigolf ont connu une mauvaise saison du fait de la défaillance, relevée par beaucoup des prestataires ; l’an prochain verra l’arrivée de nouveaux gestionnaires qui devront « redynamiser ces activités et leur apporter davantage d’efficacité ».

Retour à une bonne saison avec le rugby auquel trois séances de recrutement ont permis de trouver des joueurs neufs et de faire passer les effectifs de 25 à 30. 2018 devrait voir l’organisation de nouvelles tournées et le maintien de manifestations conviviales comme le bain dans le lac au mois de janvier, la célébration de la Saint-Patrick en mars…

« Ani’Marçon » a continué à développer ses activités avec la Fête des jardins, le vide-grenier et surtout « Marçon Classic » qui a présenté 1 200 véhicules et réuni 80 exposants dans une bourse totalisant 1km de stands ( de trois à 60 m). « Tout ceci demande un gros effort de prospection au plan national ; celui-ci a permis de préserver les acquis même si la saison a été un peu moins bonne. »

De leur côté, les cavaliers de « L’Etrier Sarthois » ont également enregistré une année plus faible mais demeurant correcte en dépit d’un changement du parcours des baptêmes évitant la plage, imposé pour des raisons sanitaires, donc moins attractif pour les jeunes .

Dès le mois de mars, grâce à l’isolation des vestiaires, le Centre nautique a connu une saison satisfaisante marquée par quantité d’appréciations favorables ; en particulier, les groupes ont été enchantés !

En gros, l’Espace se porte bien malgré une conjoncture difficile et de petits problèmes à régler, inévitables compte tenu de l’âge des installations (une vingtaine d’années), de leur étendue et de leur fréquentation : parking, partage du plan d’eau, entretien et réparations, surveillance et contrôle de certains comportements frauduleux ou même agressifs. Enfin, ses responsables attendent beaucoup de la publication prochaine d’une plaquette présentant Marçon ainsi que de celle d’une demi-page ayant le même objet dans l’édition  du « Guide du routard » consacrée à la vallée du Loir.

                                                                       Xavier Campion

#BasedeloisirsMarçon 

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

​​​​​​​

 

Retour à l'accueil