Philippe Proust et le directeur de l'ensemble "Poila Carpatilor" de Roumanie

Philippe Proust et le directeur de l'ensemble "Poila Carpatilor" de Roumanie

Alors qu’en ce 15 août, un temps maussade n’incitait guère à flâner à l’extérieur, le Quartier Marescot avait néanmoins fait le plein ; une foule nombreuse, munie éventuellement de sièges pliants, se déplaçait de podium en podium pour admirer les évolutions des troupes présentes.

Philippe Proust, le président du Festival, a accepté,  d’une manière impromptue,  de nous confier ses impressions sur la session qui s’achève ainsi qu’un premier aperçu de ses projets pour l’avenir.

Bien qu’au moment où nous l’avons rencontré, les chiffres exacts de la fréquentation ne soient pas encore connus puisqu’un dernier spectacle devait avoir lieu le soir, il nous a confirmé que plus de 10 000 personnes avaient assisté aux représentations sous le Palais de toile : « Malheureusement, la pluie s’est invitée et les manifestations extérieures ont été quelque peu perturbées », nous a-t-il confié. Nous étant nous-mêmes rendus sur place chaque jour, nous avons pu constater que si les averses chassaient momentanément les visiteurs, ceux-ci revenaient dès que la pluie avait cessé de tomber.

Dans l’ensemble, le Festival a donc bénéficié d’une belle fréquentation due à l’excellence des troupes invitées et à la qualité de l’organisation et de l’accueil.

Les exigences techniques découlant de la présence du Ballet Moïsseïev ont contraint les bénévoles à réaliser de véritables exploits, ce qu’ils ont fait avec brio sans compter leur temps !

Grâce à son Festival des cultures du monde, Montoire a pu acquir une notoriété internationale. Le maintien de celle-ci au plus haut niveau exige du président comme des membres de l’association une grande implication.

A peine l’édition 2017 a-t-elle pris fin que Philippe Proust prépare déjà celle de 2018. De belles surprises attendront encore les festivaliers puisque sont annoncés des groupes venant de Palestine, de la République des Komis (république de la Fédération de Russie, traversée par le cercle polaire arctique), du Daghestan (autre République de la Fédération située dans la partie orientale des hauts plateaux du Caucase), du Bachkortostan (également membre de la Fédération à l’est de la Russie européenne entre la Volga et l’Oural). Parmi les autres pays représentés figurent, pour l’Amérique centrale, le Nicaragua , présent pour la première fois à Montoire, pour l’Asie, le Népal etc.

2018, comme les années passées, permettra de découvrir de nouvelles troupes tout aussi surprenantes les unes que les autres. On ne peut que souhaiter une longue vie à cette manifestation créée par Jean-François et Adeline Proux et perpétuée avec succès par Philippe Proust.

                                                            Sabine Campion

#FestivaldeMontoire

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil