Jean-Claude Mercier, l'un des plus anciens parmi les 230 bénévoles donne le signal de départ du défiléJean-Claude Mercier, l'un des plus anciens parmi les 230 bénévoles donne le signal de départ du défiléJean-Claude Mercier, l'un des plus anciens parmi les 230 bénévoles donne le signal de départ du défilé
Jean-Claude Mercier, l'un des plus anciens parmi les 230 bénévoles donne le signal de départ du défiléJean-Claude Mercier, l'un des plus anciens parmi les 230 bénévoles donne le signal de départ du défiléJean-Claude Mercier, l'un des plus anciens parmi les 230 bénévoles donne le signal de départ du défilé

Jean-Claude Mercier, l'un des plus anciens parmi les 230 bénévoles donne le signal de départ du défilé

Défilé des troupes,; Philippe Proust et les officiels; une affiche rappelle que le Festival  est une association de bénévoles qui oeuvrent toute l'année à son succèsDéfilé des troupes,; Philippe Proust et les officiels; une affiche rappelle que le Festival  est une association de bénévoles qui oeuvrent toute l'année à son succèsDéfilé des troupes,; Philippe Proust et les officiels; une affiche rappelle que le Festival  est une association de bénévoles qui oeuvrent toute l'année à son succès
Défilé des troupes,; Philippe Proust et les officiels; une affiche rappelle que le Festival  est une association de bénévoles qui oeuvrent toute l'année à son succèsDéfilé des troupes,; Philippe Proust et les officiels; une affiche rappelle que le Festival  est une association de bénévoles qui oeuvrent toute l'année à son succèsDéfilé des troupes,; Philippe Proust et les officiels; une affiche rappelle que le Festival  est une association de bénévoles qui oeuvrent toute l'année à son succès

Défilé des troupes,; Philippe Proust et les officiels; une affiche rappelle que le Festival est une association de bénévoles qui oeuvrent toute l'année à son succès

Mardi 8 août vers 16h30, les troupes ont quitté le site de l’hôpital Antoine Moreau où  nombreux étaient ceux qui les attendaient pour les applaudir, avant qu’elles ne se dirigent vers la place Clémenceau. Chacune d’elles, accompagnée par ses propres musiciens, a esquissé des pas de danse tout au long du parcours, jusqu’à la mairie.

A la tribune officielle, Maurice Leroy, Pascal Brindeau, Philippe Mercier, Claire Foucher-Maupetit, Sylvie Verrier et Philippe Proust ont accueilli les représentants des différents pays. Tous, ont exprimé le souhait que le Festival soit un lieu de rencontre et de fraternité.

Les officiels, pour leur part, ont chaleureusement remercié les bénévoles qui, d’année en année, de génération en génération, ont contribué à faire du Festival une manifestation qui apporte une incontestable notoriété à la ville et au territoire. Pour sa part, Philippe Proust a souligné  le rôle primordial que joue ce type de manifestation pour la connaissance et l’échange entre les cultures du monde et pour participer ainsi à la paix entre les peuples.

Deux jeunes Ukrainiens, âgés de 11 ans, ont ensuite déclaré « ouvert » le Festival de Montoire avant que ne soient lâchés dans le ciel , les pigeons, symboles de paix et de fraternité.

                                                                     Sabine Campion

#FestivaldeMontoire

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes       

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil