La Gare Historique; Jeanny Lorgeoux, Séverine et Guy Moyer; visite de la gare; La Résistance, le Général de Gaulle à la BBCLa Gare Historique; Jeanny Lorgeoux, Séverine et Guy Moyer; visite de la gare; La Résistance, le Général de Gaulle à la BBC
La Gare Historique; Jeanny Lorgeoux, Séverine et Guy Moyer; visite de la gare; La Résistance, le Général de Gaulle à la BBCLa Gare Historique; Jeanny Lorgeoux, Séverine et Guy Moyer; visite de la gare; La Résistance, le Général de Gaulle à la BBCLa Gare Historique; Jeanny Lorgeoux, Séverine et Guy Moyer; visite de la gare; La Résistance, le Général de Gaulle à la BBC

La Gare Historique; Jeanny Lorgeoux, Séverine et Guy Moyer; visite de la gare; La Résistance, le Général de Gaulle à la BBC

C’est le samedi 1er juillet que s’est déroulée l’inauguration officielle de la  nouvelle scénographie de la gare historique de Montoire. Etaient présents aux côtés du maire, Guy Moyer, et de nombreux membres du conseil municipal dont André Michel, conseiller délégué à la culture, au tourisme et au patrimoine,  Jeanny Lorgeoux, sénateur, Claire Foucher-Maupetit, conseillère départementale,  vice-présidente de l’agglo en charge de la culture et Claire Granger, vice-présidente en charge du tourisme. Parmi les autres participants, on notait la présence de Bernard Diry et de nombreux membres de la Société Archéologique du Vendômois ainsi que celle des membres de l’association « Historius ».

Sur le parvis de la gare avaient été installés deux véhicules d’époque, prêtés par des collectionneurs : d’un côté, une moto avec side-car de la marque allemande BMW qui avait la particularité de pouvoir faire marche arrière et dont il a été construit 14 000 exemplaires, de l’autre une jeep utilisée par les Américains comme véhicule de liaison et de reconnaissance, fabriquée durant la période allant de 1942 à 1945.

Après avoir visité la gare sous la conduite de Séverine, la guide-conférencière, le maire a convié les participants à l’Hôtel de ville pour y entendre les discours.

Dans son allocution, Guy Moyer a rappelé que ce musée veut s’inscrire dans le « Chemin de mémoire » mis en place par le ministère de la Défense. Après avoir rendu hommage à Simone Veil, le maire a souligné que ce lieu a pour unique objectif de contribuer au devoir de mémoire.

Le sénateur Lorgeoux a rappelé en quelques mots sobres  mais forts cette période de l’Histoire : « Le train, a-t-il dit, résonne comme celui qui a emporté des milliers de déportés. » Après avoir évoqué la prise du pouvoir par les nazis, Jeanny Lorgeoux a égrené les noms des camps de concentration puis des camps d’extermination qui ont marqué à jamais l’histoire de l’humanité : « Ce musée doit être considéré comme un élément de souvenir et de transmission pour que les générations nouvelles exercent une vigilance mémorielle. »

                                                                                         Sabine Campion

#GareHistoriqueMontoire JeannyLorgeoux

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes       

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil