Les Ballets Moïsseïev à l'affiche du 45ème Festival; Les bénévoles en réunion; les membres du bureau
Les Ballets Moïsseïev à l'affiche du 45ème Festival; Les bénévoles en réunion; les membres du bureauLes Ballets Moïsseïev à l'affiche du 45ème Festival; Les bénévoles en réunion; les membres du bureau

Les Ballets Moïsseïev à l'affiche du 45ème Festival; Les bénévoles en réunion; les membres du bureau

Alors que l’infrastructure du Festival se met en place, les bénévoles, se sont réunis vendredi soir à la salle des fêtes dans le quartier Marescot pour faire le point sur l’organisation de la manifestation qui, même rodée, doit être capable s’adapter et de faire face à toutes les situations, ne serait-ce que pour conserver une notoriété acquise en près d’un demi-siècle.

Après avoir remercié les volontaires de tous âges et de toutes origines (220 inscrits) qui se pressaient dans le lieu, Philippe Proust a commencé en annonçant une bonne nouvelle : « tout le monde sera là ! » ce qui ne sera pas le cas partout, certains autres groupes s’étant vu refuser leurs visas. En ce qui concerne Montoire, la Papouasie (Indonésie), la Bolivie, le Bénin et la Chine sont déjà arrivés. La dernière a ménagé une surprise de taille : « tous les Chinois ne parlent que le chinois ! » ; d’où un problème de communication à résoudre. Les Bosniaques et les Ukrainiens étaient attendus dans les prochains jours ; les Andalous, les Roumains et les Russes du Ballet Moïsseïev, eux, seront présents au mois d’août, voire uniquement pour leur apparition sur scène.

En somme du côté des troupes, tout allait « plutôt bien ».

Pour les réservations, tout allait « même très bien » puisque Philippe Proust a pu signaler que plus de 5 000 réservations avaient été enregistrées au lieu de 3 800 au même moment l’an dernier, les dates privilégiées correspondant au Gala d’ouverture, à celui de clôture et au Panorama, qui permettent de voir tous les groupes, enfin, bien sûr, aux deux représentations données par le Ballet Moïsseïev.

Ensuite est venu le passage en revue de toutes les activités nombreuses, pas toujours spectaculaires mais indispensables au bon déroulement du Festival, du montage au démontage des chapiteaux, en passant par la sécurité, la technique (éclairage, son, etc.), l’entretien des dortoirs, l’accueil, la restauration (y compris le « Resto Tipico »), la buvette, la vente des programmes, l’accompagnement des troupes, le marché artisanal, « l’Avant-Scène », la publicité (53 000 dépliants distribués)…

Chaque tâche s’est vu affecter une équipe de bénévoles d’importance variable suivant sa nature : les plus jeunes d’entre eux désignés pour d’autres missions, « Festijeunes » par exemple, ont eu droit à une autre réunion de travail.

                                                                              Xavier Campion

#FestivaldeMontoire #BalletsMoïsseïev

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil