"Histoires sacrées" dans l'église conventuelle des Soeurs de la Providence"Histoires sacrées" dans l'église conventuelle des Soeurs de la Providence"Histoires sacrées" dans l'église conventuelle des Soeurs de la Providence
"Histoires sacrées" dans l'église conventuelle des Soeurs de la Providence"Histoires sacrées" dans l'église conventuelle des Soeurs de la Providence"Histoires sacrées" dans l'église conventuelle des Soeurs de la Providence

"Histoires sacrées" dans l'église conventuelle des Soeurs de la Providence

« Angers Nantes Opéra » a remporté un véritable triomphe à Ruillé vendredi soir. L’église conventuelle des sœurs de la Providence, choisie pour accueillir la tournée, débordait de monde. Certains avaient même envahi la tribune, pourtant lointaine, tandis que d’autres étaient trop contents de profiter des chaises prêtées par le lycée Nazareth, heureusement voisin. La crainte manifestée par quelques uns que le lieu, en raison de son caractère, n’écarte certains auditeurs (ou spectateurs) s’est révélée vaine. Grâce à la mobilisation de tous, soulignée par le maire de Ruillé, Galiène Cohu, les habitants de la vallée et des environs sont donc venus au rendez-vous culturel proposé par la région Pays de Loire. Etait-ce un pari hasardeux ? Beaucoup pouvaient le penser puisque le sujet pouvait paraître un peu difficile, s’agissant de trois oratorios sacrés du XVIIème, sur des paroles latines, deux dûs à Giacomo Carissimi et l’autre à Marc-Antoine Charpentier. C’est celui-ci qui a signé l’un des deux intermèdes musicaux faisant suite au « Reniement de Saint Pierre », le second ayant été composé par Jean-Féry Rebel.

Si l’histoire de Jonas, repris par le maître baroque italien est connue, de même que celle du reniement de Saint Pierre traité par son élève français, celle, tirée du Livre des Juges, de Jephté, vainqueur des Ammonites et obligé de sacrifier sa fille unique en accomplissement d’un voeu, l’est moins, même si l’intrigue n’est pas un cas isolé (Agamemnon et Iphigénie, par exemple).

Rien n’a été ménagé pour combler un public avide d’écouter et de regarder, qu’il s’agisse du chœur d’Angers Nantes Opéra avec ses 28 artistes et ses quatre solistes, placés sous la direction prestigieuse de Xavier Ribes ou de l’Ensemble baroque à cordes « Stradivaria » avec ses sept musiciens dirigés du violon par Daniel Cuiller, de la mise en scène de Christian Gongneron ou enfin des costumes d’inspiration XVIIème ou moderne de Claude Masson, colorés pour les uns, sobres pour les autres. Pendant plus d’une heure et demie, l’assistance a suivi les évolutions des choristes sur la scène autant qu’à la musique et à la voix, elle a été sensible au jeu des acteurs comme à leurs mouvements réglés comme de véritables ballets. En bref, elle s’est laissé emporter chaque fois par un drame lyrique complet dont la force expressive et émotionnelle l’ a très vite submergée. Parmi tous les autres, il faudrait citer Hervé Lamy dans le rôle de Jonas puis dans celui de Jephté, Carl Ghazarossian interprétant saint Pierre et Mikaël Weill, Jésus, enfin Hadhoum Tunc en « fille » d’un Jephté cuirassé, elle qui illustre avec son « père » les affiches de la tournée.

C’est à grand-peine que les spectateurs ont quitté l’église après des applaudissements ininterrompus. Pour la route, citons une phrase de l’auteur du livret présentant la tournée « ces trois oratorios du XVIIème siècle content les tragédies de Jonas, de saint Pierre et de Jephté : des histoires d’hommes montrés en pleine faiblesse, tout à la douleur de leur sort et qui gardent pour notre monde éprouvé par les intégrismes une émouvante et intemporelle actualité. » Pour apprécier pleinement ce commentaire, il faut aussi se souvenir que l’oratorio est né de la Contre-Réforme avec pour objectif de séduire les âmes pour mieux contrer les idées nouvelles.

                                                                 Xavier Campion

#AngersNantesOpéra #HistoiresSacrées #RuillésurLoir #CommunautédelaProvidence

 

Facebook : https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter: https://twitter.com/LPattes

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour adhérer à l’Association culturelle du Niclos- Le Mille-Pattes :

iframe id="haWidget" src="https://www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/adhesion-a-l-association-culturelle-du-niclos-le-mille-pattes/widget" style="width:800px;height:

 

 

 

 

Retour à l'accueil