Les créations de Claire Dufrenne et Patricia PrieurLes créations de Claire Dufrenne et Patricia PrieurLes créations de Claire Dufrenne et Patricia Prieur
Les créations de Claire Dufrenne et Patricia PrieurLes créations de Claire Dufrenne et Patricia PrieurLes créations de Claire Dufrenne et Patricia Prieur

Les créations de Claire Dufrenne et Patricia Prieur

Les « Journées européennes des métiers d’art » (JEMA) se sont déroulées les 31 mars, 1er et 2 avril. A Trôo, deux artisans d’art avaient décidé d’exposer leurs créations en commun dans un même atelier jouxtant la muraille médiévale, près de la porte de Sougé.

Si Claire Dufrenne ( « Claramints ») et Patricia Prieur (« Atelier Bois bleu ») travaillent des matériaux très différents, le verre de Murano pour la première, le bois, pour la seconde, leur pratique artistique requiert un certain nombre de qualités communes : la minutie, la précision, la parfaite connaissance du matériau utilisé et des techniques pour le travailler. Mieux encore, leurs créations se marient à merveille et se mettent en valeur réciproquement.

Claire crée des bijoux en perles de verre de Murano qu’elle façonne avec un art consommé. Sa matière première prend la forme de baguettes de verre venues tout droit de la petite île située dans la lagune de Venise ; elle dispose d’une palette de plus de 50 couleurs. Pour fabriquer une perle, elle chauffe avec un chalumeau (800°) le verre qui devient pâteux ; à l’aide d’un mandrin (dont la taille peut varier en fonction de celle de la perle) enduit d’un séparateur (isolant et ne collant pas), elle prélève la masse de verre en fonction de ses besoins et la tourne sous la flamme jusqu’à ce qu’elle acquière sa forme. Claire peut ensuite y déposer des gouttelettes de verre d’autres couleurs dont la forme évoluera à la chaleur en fonction de l’emplacement. De la dextérité de l’artisan et de la magie du verre naissent des créations éblouissantes, variées à l’infini. Dernière étape : pour donner de la solidité au verre, chaque pièce est recuite dans un four qui monte à 500° puis refroidie par paliers durant six heures.

Patricia Prieur (« l’Atelier Bois Bleu ») est également installée à Trôo où elle travaille le bois et réalise des bijoux et de nombreux articles en marqueterie

« Ce n'était pas mon métier, nous a expliqué Patricia, mais j'aimais tellement le bois que j'ai pris une année sabbatique pour suivre les cours de la prestigieuse Ecole Boulle, à Paris, et obtenir un CAP d'ébénisterie. Je me suis consacrée à la marqueterie, un travail de précision qui nécessite patience et savoir-faire. J'utilise différents bois autochtones ou exotiques : ébène macassar, platane, padouk, noyer d'Amérique, érable, chêne, orme, hêtre, palissandre... Il faut savoir que la marqueterie se travaille à l'envers; le placage est découpé et collé sur du papier kraft sur lequel on a dessiné le motif. Après fixation sur un fond de menuiserie, le papier est retiré puis le placage est verni ou ciré."

Patricia présente non seulement une gamme de bijoux (boucles d'oreilles, broches...) mais aussi des ronds de serviettes, des marque-pages, des vide-poches ; Parmi ses nouvelles créations figurent des nœuds papillons et des parures de cheveux.

Ni Patricia ni Claire ne comptent vraiment le temps passé à élaborer leurs créations pleines d’originalité et qui nécessitent un savoir-faire de haut niveau.

www.bijouxclaramints.com ; www.atelierboisbleu.com

                                                              Sabine Campion

#Journéeseuropéennesdesmétiersd'art #Claramints #AtelierBoisBleu

 

Facebook : https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter: https://twitter.com/LPattes

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour adhérer à l’Association culturelle du Niclos- Le Mille-Pattes :

iframe id="haWidget" src="https://www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/adhesion-a-l-association-culturelle-du-niclos-le-mille-pattes/widget" style="width:800px;height:

Retour à l'accueil