La réunion du CDPA à Villiers ; l'hôtel de Vendôme à Paris (source Ed.du Cherche-Lune)La réunion du CDPA à Villiers ; l'hôtel de Vendôme à Paris (source Ed.du Cherche-Lune)

La réunion du CDPA à Villiers ; l'hôtel de Vendôme à Paris (source Ed.du Cherche-Lune)

Le Comité départemental du Patrimoine et de l’Archéologie en Loir-et-Cher (CDPA 41) a tenu samedi dernier son assemblée générale à Villiers-sur-Loir. Pour l’occasion, la municipalité avait mis à la disposition de la société sa superbe et très moderne salle des associations, « L’Arlésienne », ainsi nommée –nous a expliqué André Fleury- parce qu’elle conserve le souvenir d’un puits artésien (donnant une eau jaillissant naturellement) foré dans le voisinage à la fin du XIXème siècle.

Fondé en 1993, le CDPA a pour but de faire découvrir et de valoriser les richesses patrimoniales du département avec, pour missions principales, la collecte et l’enregistrement de toutes les données, écrites ou orales, sur le patrimoine, la diffusion et la transmission des connaissances sur ses constituants, enfin le conseil dans les opérations de protection et de mise en valeur.

Jean-Marc Daniel, secrétaire du CDPA, a ouvert la séance en présentant le rapport d’activité pour 2016, marqué par la publication de la 50ème livraison de « Patrimoine dans votre commune » consacré à Prunay-Cassereau, par les « sorties + » sur les pas du grand illustrateur et aquarelliste du XIXème, Gervais Launay (Vendôme, Naveil, Thoré-la-Rochette, Lunay et Mazangé d’une part, l’ancien canton de Savigny de l’autre), et enfin par l’organisation d’une exposition, qui a dû être prolongée, sur l’art funéraire dans les cimetières. Il a prix note de la dynamique créée par l’enquête sur Prunay-Cassereau qui a poussé les habitants à poursuivre les investigations. Enfin, un nouveau dépliant de communication a été mis au point.

Pour sa part, André Michel, le trésorier, a exposé la situation financière du CDPA qui s’est améliorée malgré une petite insuffisance des recettes qui ont atteint au total, 55 392 € (dont 78% de subventions, le conseil départemental venant largement en tête). Il faut relever l’augmentation des ventes d’ouvrages qui a conduit à une diminution des stocks.

Enfin, la présidente, Emmanuelle Viora, a présenté le rapport moral. Après avoir souligné l’implication des principaux partenaires financiers du CDPA que sont le Département et la Région, elle a salué l’apparition de « produits culte », grâce à l’engagement d’Alexandra Mignot, coordinatrice de projets, et des bénévoles, comme les cahiers de « Patrimoine dans votre commune » et les « sorties + ». Après s’être félicitée du succès de l’exposition sur l’art funéraire, elle a annoncé que celle-ci pourrait être incorporée au catalogue des expositions itinérantes du conseil départemental en 2018, sans préjudice de la poursuite de l’inventaire qui a pris du retard à cause des intempéries. Un autre grand chantier sera la préparation de la publication du cinquième et dernier Album Launay consacré à Saint-Amand, à Selommes et à leurs environs, et de diverses « sorties + » (les Archives départementales, La Ferté-Beauharnais, et une autre « Journée sur les pas de Gervais Launay » à Lavardin, Saint-Rimay, Villavard et Montoire. Une autre excursion aura lieu à Pontlevoy à l’occasion de la parution du 51ème numéro de « Patrimoine dans votre commune ».

On n’aura garde d’oublier le départ du conseil d’administration de Claude Leymarios, cet artisan infatigable auquel le CDPA 41 doit tant ; il reste à espérer que le Comité dont il reste membre pourra bénéficier pendant encore longtemps de son expérience et de son savoir.

Pour terminer, Jean-Jacques Renault, ancien élève du Lycée Ronsard qui a succédé au collège des Oratoriens à Vendôme, a fait part de ses recherches sur César de Vendôme, « Un duc encore mal connu », fils adultérin mais légitimé d’Henri IV et de Gabrielle d’Estrées. Celui-ci, prince rebelle puis repenti, a marqué une époque pourtant troublée par ses aventures et aussi ses mésaventures. S’il a donné son nom à une célèbre place parisienne, emplacement de son palais dans la capitale, il a également laissé son empreinte dans le tissus urbain de Vendôme avec la fondation du collège des Oratoriens (entrainant le transfert de l’hôpital à l’endroit actuel) et la modernisation du château.

                                                                     Xavier Campion

Site : www.cdpa41.com

Jean-Jacques Renault, « César de Vendôme », Editions du Cherche-Lune, 14 rue Honoré de Balzac, 41100 Vendôme (paru depuis, Fadi El Hage, « Vendôme », Editions Belin Paris).

#CDPA41 #CésardeVendôme #VillierssurLoir

 

Facebook : https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter: https://twitter.com/LPattes

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour adhérer à l’Association culturelle du Niclos- Le Mille-Pattes :

iframe id="haWidget" src="https://www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/adhesion-a-l-association-culturelle-du-niclos-le-mille-pattes/widget" style="width:800px;height:

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil