En 2017, le premier agneau est né le 6 février. Les élèves font des travaux pratiques avec leurs professeursEn 2017, le premier agneau est né le 6 février. Les élèves font des travaux pratiques avec leurs professeurs
En 2017, le premier agneau est né le 6 février. Les élèves font des travaux pratiques avec leurs professeursEn 2017, le premier agneau est né le 6 février. Les élèves font des travaux pratiques avec leurs professeursEn 2017, le premier agneau est né le 6 février. Les élèves font des travaux pratiques avec leurs professeurs

En 2017, le premier agneau est né le 6 février. Les élèves font des travaux pratiques avec leurs professeurs

Il y a un an tout juste, nous avions visité la ferme pédagogique située à Villavard, à cinq km du lycée agricole de Montoire et à 25 km de celui de Vendôme, alors que les premiers agneaux venaient d’y voir le jour.

En un an, beaucoup de changements sont intervenus qui facilitent un travail assez lourd. L’équipe d’exploitation, dirigée par Agathe Chevalier, comprend maintenant, depuis octobre 2016, Killian Coussi, ouvrier agricole, ancien du Lycée de Montoire, et, depuis le début de l’année, elle a reçu le renfort deTeddy Gallo, agent d’entretien et de maintenance. Pauline Dizier, la bergère que nous avions rencontrée, a choisi une nouvelle voie et s’occupe dorénavant de chèvres laitières.

Rappelons que la ferme achetée par la Région dispose de quelque cent ha, disséminés un peu partout, qu’un troupeau de moutons de race « Berrichons du Cher » y est élevé et que l’alimentation de celui-ci est assurée par l’exploitation qui comporte environ 2/3 de terres arables et un tiers de prairies. L’objectif est l’obtention du label « bio », ce qui sera vraisemblablement réussi en 2018, deux ans étant nécessaires pour la conversion complète.

Parmi les changements notoires opérés durant cette première année, figure l’aménagement fonctionnel et adapté à l’élevage ovin du bâtiment principal. L’obtention d’une subvention « Cap’Ovin » et le travail d’un stagiaire, David Bodin, dont le contrat se terminait en décembre 2016, ont permis un avancement rapide des travaux : l’agnelage 2017 est grandement facilité par rapport à 2016 (séparation des brebis en six lots en fonction de leur stade de gestation et du nombre d’agneaux attendus, pose d’abreuvoirs automatiques…) Les premiers agneaux, nés à la ferme en 2016, ont été vendus, et pour certains dégustés sur place, au lycée agricole grâce au concours des cuisiniers de l’établissement.

Les élèves et les enseignants des lycées de Montoire et de Vendôme profitent pleinement de l’outil pédagogique ; depuis la rentrée 2016/17 un grand nombre d’actions ont été menées dans différents domaines et par des élèves de tous les niveaux : arrachage de clôtures, bouclage des agnelles de renouvellement, parage d’onglons, aménagement du bâtiment, pesées, ramassage de pierres, échographies…

En 2017, le premier agneau était attendu le 6 février et il a été fidèle au rendez-vous.

Pour tous ceux qui sont intéressés par la formation dispensée par le lycée agricole, des portes ouvertes y auront lieu le 11 mars de 9h à 17h ; elles donneront à tous ceux qui le souhaitent l’occasion de découvrir le fonctionnement de la ferme pédagogique et de s’initier à une activité dont tout semble indiquer qu’elle verra les emplois se multiplier dans les années à venir.

                                                                              Sabine Campion

#lycéeagricoleMontoire #LycéeagricolesAreines #Fermepédagogique de Villavard #Enseignementagricole41

 

Facebook : https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter: https://twitter.com/LPattes

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour adhérer à l’Association culturelle du Niclos- Le Mille-Pattes :

iframe id="haWidget" src="https://www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/adhesion-a-l-association-culturelle-du-niclos-le-mille-pattes/widget" style="width:800px;height:

Retour à l'accueil