Pascal Brindeau, Philippe Mercier, Jean-Claude Séguinneau, Monique Gibotteau et Jean-Paul Tapia, Claire Granger , Claire Foucher-MaupetitPascal Brindeau, Philippe Mercier, Jean-Claude Séguinneau, Monique Gibotteau et Jean-Paul Tapia, Claire Granger , Claire Foucher-MaupetitPascal Brindeau, Philippe Mercier, Jean-Claude Séguinneau, Monique Gibotteau et Jean-Paul Tapia, Claire Granger , Claire Foucher-Maupetit
Pascal Brindeau, Philippe Mercier, Jean-Claude Séguinneau, Monique Gibotteau et Jean-Paul Tapia, Claire Granger , Claire Foucher-MaupetitPascal Brindeau, Philippe Mercier, Jean-Claude Séguinneau, Monique Gibotteau et Jean-Paul Tapia, Claire Granger , Claire Foucher-MaupetitPascal Brindeau, Philippe Mercier, Jean-Claude Séguinneau, Monique Gibotteau et Jean-Paul Tapia, Claire Granger , Claire Foucher-Maupetit

Pascal Brindeau, Philippe Mercier, Jean-Claude Séguinneau, Monique Gibotteau et Jean-Paul Tapia, Claire Granger , Claire Foucher-Maupetit

C’est le 19 décembre 2016 que le préfet de Loir-et-Cher a signé l’arrêté de création au 1er janvier 2017, d’une communauté d’agglomération réunissant, sous le nom de « Territoires Vendômois » quatre communautés de communes : Pays de Vendôme, Vendômois rural, Beauce et Gâtine et Vallées Loir et Braye, soit 66 communes pour une population totale de 55 148 habitants

Lundi 9 janvier, c’est dans la salle Sirius à Savigny-sur-Braye que s’est réuni le premier conseil communautaire au cours duquel les 101 délégués devaient, en tout premier lieu, adopter la charte de gouvernance puis élire leur président et les vice-présidents ainsi que les autres membres du bureau. Tous les délégués étaient présents à l’exception du maire de Villedieu-le-Château qui n’était même pas représenté par le délégué suppléant.

Serge Lepage, ancien président de la Communauté Beauce Gâtine, doyen d’âge, a présidé la séance jusqu’à élection du président. C’est à Jean-Yves Ménard, maire de Villiers, qu’est revenu le rôle de présenter la philosophie de la gouvernance et les moyens de la mettre en œuvre contenus dans la charte. Celle-ci s’appuie sur quelques principes fondamentaux : la solidarité, l’équité, la territorialité, la subsidiarité, la déconcentration et la collégialité. La cCharte a été adoptée à la majorité (10 voix contre et 3 abstentions).

Le point suivant de l’ordre du jour était l’élection du président. Pascal Brindeau, maire de Vendôme et président de l’ancienne Communauté du Pays de Vendôme, s’est porté candidat. Sans surprise, Thierry Benoist, maire de Thoré-la-Rochette a également fait acte de candidature. Tout au long des débats qui ont précédé la création des « Territoires Vendômois », le maire de Thoré a fait valoir que tout en étant partisan de la coopération intercommunale, il ne voyait pas d’intérêt, bien au contraire, à la création d’une intercommunalité gigantesque centrée autour de Vendôme ; selon lui d’autres voies étaient possibles. Il s’est par ailleurs toujours élevé contre la méthode employée. Présentant brièvement sa candidature, il a proposé, entre autres, de mettre le siège de la nouvelle structure ailleurs qu’à Vendôme, de doter celle-ci d’une direction générale distincte de celle de la ville centre, de créer un bureau pluraliste de 30 membres avec 11 vice-présidents, da privilégier la proximité.

Pascal Brindeau, dans sa réponse, a souligné que le projet n’avait pas été imposé mais qu’il avait fait l’objet de deux ans de réflexion et de travail entre les quatre communautés de communes concernées. Afin de maintenir la proximité et de permettre aux communes rurales de jouer leur rôle de relais des besoins de la population, des pôles vont être créés et le conseil des maires permettra à la ruralité de se faire entendre.

Pascal Brindeau a été élu par 63 voix contre 37 à Thierry Benoist.

Le conseil a déterminé ensuite le nombre de vice-présidents. Pascal Brindeau a proposé le nombre maximum, c’est-à-dire 15 « pour, a-t-il souligné, assurer une représentation équilibrée des territoires et des communes ainsi que des différentes sensibilités. En outre le nombre élevé de secteurs de compétence ( 22 à 23) nécessite un nombre suffisant d’élus pour les assumer ». Pascal Brindeau a proposé de compléter le bureau par 17 autres membres ; celui-ci compterait alors 33 personnes, le président compris.

Le conseil a adopté la proposition à la majorité, 14 voix contre et une abstention.

L’élection des 15 vice-présidents n’a pas posé de problème majeur ; Philippe Mercier, ancien président de la CCVLB a été élu premier vice-président puis dans l’ordre : Serge Lepage, Michel Biguier, Guy Moyer, Nicole Jeantheau, Yann Trimardeau, Jean-Paul Tapia, Claire Foucher-Maupetit, Jean-Claude Séguinneau, Monique Gibotteau, Bernard Bonhomme, Claire Granger, Jean-Yves Ménard, Joël Salmon et Dominique Dhuy.

La seule surprise notable est venue de l’élection de Yann Trimardeau (Lancé) qui a battu Isabelle Maincion (La Ville aux Clercs), présidente du Pays Vendômois. Toutefois cette dernière a été élue, un peu plus tard, parmi les membres du bureau.

Cette séance d’élection a battu tous les records de durée puisque commencée à 14h, elle s’est terminée après minuit. La prochaine réunion des « Territoires Vendômois » aura lieu à Montoire avant la fin du mois de janvier.

                                                   Sabine Campion

#TerritoiresVendômois #PascalBrindeau

 

Facebook : https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter: https://twitter.com/LPattes

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour adhérer à l’Association culturelle du Niclos- Le Mille-Pattes :

iframe id="haWidget" src="https://www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/adhesion-a-l-association-culturelle-du-niclos-le-mille-pattes/widget" style="width:800px;height:

 

Autour de Pascal Brindeau, les 15 vice-présidents

Autour de Pascal Brindeau, les 15 vice-présidents

Retour à l'accueil