La remise des prix lors de la Fête de la soupeLa remise des prix lors de la Fête de la soupe
La remise des prix lors de la Fête de la soupeLa remise des prix lors de la Fête de la soupe

La remise des prix lors de la Fête de la soupe

Cette année encore le jardin « remarquable » de Sasnières a clôturé sa saison en beauté. Ils ont été plus de 2000 à y venir dimanche profiter de la beauté du site par une lumière d’automne, dans une ambiance festive. Dix-sept « soupiers » y proposaient la dégustation de préparations chaudes, décorées pour certaines, mises en scène pour la plupart.

En même temps un jury de professionnels, dont le très médiatique ancien ministre Frédéric Mitterand, devait travailler à départager les textes des nombreux auteurs participants du concours de la « soupe de mots ». Seize termes avaient été imposés aux candidats, entre autres « pâle », « littoral », « tergiverser », « baby sitter », « nuisette », « entuber », « andouille », « blues », « horizontal »… ce qui a favorisé quelques textes plus « lestes » que d’autres comme l’a souligné avec beaucoup d’humour l’ex-ministre de la Culture qui lors de la proclamation des résultats a donné en fin d’après-midi lecture des quatre plus remarquables. Le vainqueur de la « soupe de mots » est Frédéric Cagna de Villeporcher qui a séduit le jury avec un texte teinté de romantisme où exceptionnellement la nuisette n’était pas celle de la babysitter…. Le jeune Leo Pasquier de Crucheray l’a emporté lui dans la catégorie « junior » avec d’autres mots à concocter pas évidents du tout.

Quant à la soupe proprement dite, un autre jury d’autres professionnels emmené par Jean Bardet, avait à en goûter et en départager les différentes préparations en même temps que le public faisait aussi ses choix… Plus de 600 votes ont été recueillis qui ont plébiscité la n°5, la « Soupe à l’ail » qui a également ravi les « officiels » comme l’a mentionné Emmanuel de Brantes lors de la lecture des résultats. Dans les catégories « Professionnels », « Collectivités » et « Jeunes marmitons » les préparations n°1, 13, 10 et 3 ont été récompensées de divers cadeaux dont des exemplaires du dernier livre de Jean-Pierre Coffe offerts par Christophe qui depuis des années accompagnait le critique gastronomique fidèle de cette « Fête de la soupe ».

Dans la catégorie « Amateurs » trois soupes se sont distinguées : la n°18 aux champignons « goûteuse, savoureuse, parfumée » aux dires d’Emmanuel le maître de cérémonie relayé par Guillaume Henrion l’organisateur et grand ordonnateur du concours, la n°14 « soupe de blues à l’orange » donnée comme « drôle, légère, inattendue presque… punk » et la n°8, soupe déclarée « Premier prix » de ce tournoi gastronomique. Celle-ci est une soupe de courge et butter-not « démarquée et originale  aux grandes qualités gustatives et joliment présentée »…..

Les trois cuisiniers à l’origine de cette composition ont été bien sûr félicités et justement récompensés. Guillaume Henrion leur a remis entre autres une improbable « courge chinoise » les défiant d’en « faire quelque chose d’original et consommable » d’ici l’an prochain.

En matière de gastronomie le maître des lieux sait de quoi il parle. Il vient en effet d’ouvrir dans l’orangerie du jardin refaite à neuf « Le Plessis » un restaurant à découvrir.

                                                                                       Anne Braillon

#FêtedelaSoupe #JardinduPlessisSasnières #Frédéric<mitterrand #JeanBardet #EmmanueldeBrantes #restaurantlePlessis #GuillaumeHenrion

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

 

 

Retour à l'accueil