Réunion au Lude; Louis-Jean de Nicolaÿ et Guy-Michel Chauveau ont signé la Déclaration
Réunion au Lude; Louis-Jean de Nicolaÿ et Guy-Michel Chauveau ont signé la DéclarationRéunion au Lude; Louis-Jean de Nicolaÿ et Guy-Michel Chauveau ont signé la Déclaration

Réunion au Lude; Louis-Jean de Nicolaÿ et Guy-Michel Chauveau ont signé la Déclaration

Le 14 novembre, dans l’après-midi, s’est tenue au Lude, la première « Rencontre des acteurs de la vallée du Loir à vélo », organisée par l’Office de tourisme. Cette réunion a témoigné de la place grandissante occupée par une nouvelle forme d’itinérance et de découverte, sportive ou familiale, et de l’intérêt qu’elle suscite. La participation des élus, des responsables et des partenaires a fourni la même démonstration. Il faut remarquer aussi la présence, à côté de personnalités sarthoises –Guy-Michel Chauveau, député et président de l’O.T, Louis-Jean de Nicolaÿ, sénateur-maire du Lude, plusieurs élus, Benoît Bar, directeur de l’OT – de quelques unes venues du Loir-et-Cher : Claire Granger, vice-présidente de la Communauté Loir-et-Braye et Christian Hallouin, président de l’OT de la Communauté de Vendôme.

Avant la présentation des projets pour 2017 et de la signature de la déclaration « Les Territoires à vélo, une vision partagée de la France à vélo », il a été question de la situation en 2016.

« La Vallée du Loir à vélo », autrement dit   la  « véloroute  v47 » qui doit relier les sources du Loir (Saint-Eman » à Angers, compte déjà 280 km balisés, inaugurés le 21 avril , sur les 320 prévus ; reliée à la « Véloscénie » (vers le Mont-Saint-Michel), à « la Route de Saint-Jacques à vélo » et à  « la Vallée de la Loire à vélo », elle se présente comme ouverte à des destinations qui peuvent se trouver sur la côte atlantique. Pour faciliter l’utilisation de cette voie, l’Office a édité, à 20 000 exemplaires, un « Carnet de route » illustré de cartes détaillées et légendées et contenant nombre de renseignements pratiques donnant aussi bien l’adresse des loueurs de vélos que celle des réparateurs.

Pour le moment, six boucles connectées à la véloroute permettent de mieux apprécier les charmes de la vallée. Portant des désignations évocatrices, « Loir et vergers », « Loir et châteaux », « Entre coteaux et troglo », « La Vallée de la Dême » (un petit affluent du Loir), « Le vignoble de Jasnières » (de quoi contenter l’oenotouriste !), enfin « La Boucle Rustines », hommage à un petit accessoire de réparation bien connu, elles comptent de 16 à 33 km. Qualifiées de « faciles » ou « d’intermédiaires », elles peuvent donc aussi bien retenir l’attention de touristes itinérants pour lesquels la vallée du Loir peut devenir une destination que convenir à des habitants en quête de loisirs alliant sport et exploration du patrimoine.

D’autres boucles sont prévues.

Chacune de celles mises en place est précisément décrite dans un livret conçu dans le même esprit pratique que  le Carnet de route » (cartes détaillées, informations pratiques).

Encore faut-il faire connaître largement les ressources de ce « Secret bien gardé » ! L’’O.T s’y est employé en participant à des salons ciblés, notamment aux Pays-Bas où il a réussi à provoquer l’intérêt de publications spécialisées et de voyagistes.

Benoît Bar a fait part de ses observations , en commençant par une question primordiale : « A qui la vallée s’adresse-t-elle ? » Elle veut toucher aussi bien les habitants en quête de loisirs que les touristes en séjour. Les boucles permettent d’allonger la présence sur le territoire, point important si on veut en faire une destination à fortes retombées économiques et non un simple lieu de transit, même dans les deux sens ( 60 000 passages enregistrés à La Flèche). Pour conforter l’offre et attirer, il faut des équipements et des services adaptés, par exemple, la location de vélos (près de 1 250 demandes en 2016, soit 64% de plus qu’en 2015).

Les points forts relevés par l’assistance, qui s’est faite le relais des utilisateurs, sont la qualité des itinéraires qui permettent d’apprécier des paysages variés, celle du balisage et de l’information sur place, jugés « excellents » et meilleurs que ceux de « La Loire à vélo » et enfin, celle des équipements spéciaux réalisés.

Les faiblesses concernent les liaisons « difficiles » avec la vallée de la Loire, la monotonie d’une section du parcours, enfin l’état de voies longeant le Loir (cailloutis).

Les projets pour 2017

Ceux-ci s’orientent dans quatre directions :

  • Faire évoluer les itinéraires proposés en privilégiant les sites propres (non partagés avec d’autres utilisateurs) et réaliser la jonction entre la vallée du Loir et  Angers et Saumur ;
  • développer l’offre de services le long de ces itinéraires : installation d’aires d’accueil et de pique-nique dotées d’un équipement satisfaisant (abris y compris pour les vélos, toilettes…) ;
  • impliquer les partenaires touristiques (hébergement, restauration, sites) en leur proposant le label « Accueil vélo » (mise à disposition d’abris, fournitures de kits de réparation, offre d’informations et de conseil) ;
  • faciliter la combinaison d’activités : vélo-marche ; vélo-équitation ou vélo-sports aquatiques.

Pour ce qui dépend plus particulièrement de lui, l’OT s’efforcera de maintenir et d’amplifier son effort d’information : réimpressions, mises à jour, refonte du magazine « Vallée du Loir », création de supports vidéo, participation à des salons comme ceux de Birmingham ou d’Utrecht, démarchage de voyagistes.

Au sortir de la réunion, les participants ont eu à cœur de signer la Déclaration « Les Territoires à vélo, une vision partagée de la France à vélo en 2030 », émanant des départements, des régions et de diverses collectivités et acteurs de l’économie, de la mobilité et de l’égalité des territoires. Exprimant une vision à long terme, ses auteurs veulent contribuer à l’égalité des territoires,  faire du vélo un outil de mobilité et une réponse au défi climatique,  faire de la France la première destination mondiale pour le tourisme à vélo, enfin  participer à une ambition européenne.

                                                                       Xavier Campion

#ValléeduLoiràvélo #OfficedetourismedelavalléeduLoir #rencontreduLude (novembre 2016).

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour adhérer  à l’Association culturelle du Niclos- Le Mille-Pattes :

iframe id="haWidget" src="https://www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/adhesion-a-l-association-culturelle-du-niclos-le-mille-pattes/widget" style="width:800px;height:

 

Retour à l'accueil