Ousmane Fall et Jean-Michel JouhanneauOusmane Fall et Jean-Michel Jouhanneau

Ousmane Fall et Jean-Michel Jouhanneau

La nouvelle galerie déborde d’activité. Samedi dernier, Laurent Sutter inaugurait sa dernière exposition réunissant un peintre et un photographe que rapprochaient un parcours global plutôt sinueux et le même sens du détail, Jean-Michel Jouhanneau et Ousmane Fall.

Le premier, ancien élève de l’académie Charpentier et des Arts Déco, à Paris,a commencé sa carrière comme maquettiste et graphiste publicitaire, l’a poursuivie dans un registre voisin en qualité de « roughman » chez un grand éditeur, avant de prendre son indépendance en créant son propre studio artistique. Après un détour par le Berry, il s’est retrouvé à Neuvy-le-Roi où il a fondé « La Grange Atelier », à la fois atelier, galerie et lieu d’écriture, qu’il partage avec d’autres artistes dont Benoît Déchelles et Anne Bouin.

Illustrateur (en 2015, il a réalisé les illustrations d’une édition, maintenant épuisée, des « Fables » de La Fontaine), portraitiste et fresquiste, occasionnellement créateur d’enseignes, attiré depuis longtemps par l’écriture (la bande dessinée permettant d’allier celle-ci à l’image), Jean-Michel Jouhanneau est donc venu exposer à La Chartre une sélection d’œuvres nouvelles sous l’intitulé « Nombre et Lumière ». Proches, comme l’a remarqué Laurent Sutter, de « l’hyperréalisme »,autre point de rencontre avec la photographie et Ousmane Fall, ses tableaux à l’acrylique sont par contre remplis de caillasse, de pierraille, d’épis, de pommes de pin, de copeaux de bois, de feuillages dont chaque élément est saisi avec toute la précision permise par l’éclairage ; dans chacun d’eux s’est glissé, comme égaré, un détail insolite qu’il faut trouver : un minuscule voilier, une bague, même un jouet « Playmobil » ; peut-être est-ce cette présence qui achève de donner son sens à l’œuvre !

Dakarois d’origine, Ousmane Fall entretient deux grandes passions contractées dans sa jeunesse, la mer et la photographie. Sur les rivages de l’Atlantique Sud, il a appris la pêche et la chasse sous-marine, donc acquis une proximité avec l’eau qui ne l’a jamais quitté. A 13 ans, il s’est initié à la photographie avec un stage au Centre culturel français de Dakar. Arrivé en France à 21 ans, Ousmane s’est lancé dans la vie active comme commercial tout en assouvissant son goût pour la musique, l’art graphique, et encore la photo jusqu’à la perte de son matériel. 1999 marque un tournant avec un retour à la mer grâce à une formation en aquaculture ; depuis, il n’a plus abandonné celle-ci puisqu’il a travaillé en ostréiculture puis a trouvé sa vraie voie dans les marais salants. Une nouvelle formation à Guérande a précédé son installation comme saunier à la pointe nord de l’Ile de Ré (Ars) en 2004 et la reprise de son activité photographique l’année suivante. La coïncidence des deux évènements et le champ de découverte visuelle offert par les aires saunantes expliquent la présence d’Ousmane Fall à La Chartre. D’une certaine façon , ses photographies et les peintures de Jean-Michel Jouhanneau apparaissent complémentaires. D’ailleurs, s’agit-il vraiment de photographies plutôt que de tableaux, tant la palette des couleurs et la variété des formes apparaissent riches et vivantes. A côté des ocres fournis par l’argile, les poussières, les brindilles…, nous voyons le gris-bleu du bri (argile calcaire particulière au site), le vert de la mousse marine, des jaunes, de l’orange, du rose ou du rouge des micro-algues et des protozoaires. Quant aux formes, si l’on remarque surtout les structures hexagonales façonnées par l’eau et le soleil, celles-ci avoisinent des bourrelets arrondis constitués de toutes sortes de matériaux entassés par le vent. « Ces instants de beauté me font prendre conscience de l’importance des détails dans le regard global que l’on porte souvent sur la vie. »

Ousmane Fall a eu l’excellente idée de reproduire certaines de ses photographies à double symétrie sur des carrés de soie à la présentation luxueuse ; autant de cadeaux qui seront appréciés pour la période des fêtes.

« Galerie Nocogo », 25 rue Nationale, 72340 La Chartre ; T. 02 43 44 41 37. Jusqu’au 7 janvier. 

                                                                               Xavier Campion

#GalerieNocogo #OusmaneFall #Jean-MichelJouhanneau

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour adhérer  à l’Association culturelle du Niclos- Le Mille-Pattes :

iframe id="haWidget" src="https://www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/adhesion-a-l-association-culturelle-du-niclos-le-mille-pattes/widget" style="width:800px;height:

Retour à l'accueil