PhiliPhilippe Tournon exposera des poupées, du matériel scolaire, des petites voitures, des garages,etc;
PhiliPhilippe Tournon exposera des poupées, du matériel scolaire, des petites voitures, des garages,etc;
PhiliPhilippe Tournon exposera des poupées, du matériel scolaire, des petites voitures, des garages,etc;
PhiliPhilippe Tournon exposera des poupées, du matériel scolaire, des petites voitures, des garages,etc;
PhiliPhilippe Tournon exposera des poupées, du matériel scolaire, des petites voitures, des garages,etc;
PhiliPhilippe Tournon exposera des poupées, du matériel scolaire, des petites voitures, des garages,etc;

PhiliPhilippe Tournon exposera des poupées, du matériel scolaire, des petites voitures, des garages,etc;

Philippe Tournon est installé aux confins de Savigny-sur-Braye, non loin de Fortan. « Toute ma famille est originaire du Perche Vendômois, nous a-t-il expliqué, mon grand-père était boulanger à Fortan. »

A l’âge de sept ans, une amie de sa grand-mère qui avait exercé la profession de mercière, lui a fait cadeau de plusieurs plaques de boutons de manchettes « J’ai été émerveillé ; tous brillaient de mille feux. Pour le gamin que j’étais, cela constituait un véritable trésor. » Devenu adulte, Philippe exerce pendant 10 ans la profession de magasinier avant d’embrasser celle de brocanteur en 1986 « J’ai commencé à réunir des outils que je nettoyais et que je mettais en valeur pour les vendre ; certains me paraissaient si beaux que je les ai gardés et que j’ai débuté une collection. »

Cet amour pour les objets anciens, ceux qu’ont utilisés les parents, les grands-parents, les arrière-grands-parents… pour l’exercice de leur métier ou tout simplement dans leur vie quotidienne,  racontent leur histoire à travers le temps. Des professions ont disparu, les outils se sont transformés au fil des progrès de la technique ; dans le quotidien, le réfrigérateur a remplacé le garde-manger, les cuvettes et les brocs ont cédé la place à l’eau courante, les lampes à pétrole ont été remplacées par la fée électricité…. Tous ces objets témoignent de la vie des anciens et  font  partie de la mémoire collective.

Philippe Tournon a également réuni des ouvrages, des journaux, des documents, des cartes postales , soigneusement classés qui forment un fonds documentaire de dimension considérable.

« Mon rêve, nous a-t-il confié, serait de pouvoir créer un musée des arts et traditions populaires ».

Des objets de toute taille , il en a des milliers et l’ancienne ferme qu’il occupe, ainsi que ses dépendances, est pleine, archi pleine de la cave au grenier ; la maison est davantage habitée par les collections que par ses propriétaires.

Depuis, 2013, Philippe organise, chaque année, en partenariat avec la commune de Savigny, à la salle Sirius , une exposition sur un thème donné ; En 2013, il avait minutieusement reconstitué la vie des commerces et des métiers à Savigny-sur-Braye ; en 2014, le thème retenu était le centenaire de la Grande Guerre ; en 2015,  il avait choisi de présenter « les vêtements du Perche vendômois », chapeaux, chaussures, robes… Chaque fois, l’exposition qui dure trois jours, a attiré un millier de visiteurs. « Pour ces trois jours d’exposition, c’est une année de préparation », nous rappelle Maryline qui lui apporte un concours indispensable pour la remise en état de certaines pièces.

En 2016, l’exposition qui aura lieu les 18, 19 et 20 novembre , est intitulée « Objets de l’école d’autrefois ; jeux et jouets anciens »

Bien que la salle Sirius ait une surface de 400m2, Philippe n’a aucun mal à la remplir avec ses collections sur l’un ou l’autre thème. Il crée une scénographie propre à chaque catégorie d’objets. Ainsi en 2016, il va-t-il reconstituer une classe avec ses pupitres, son instituteur, les fournitures des élèves, allant des crayons et stylos, en passant par les règles, jusqu’aux buvards, cahiers et protège-cahiers , aux livres scolaires, aux prix de fin d’année et aux photos anciennes.

Dans la partie jeux et jouets, il présentera, entre autres, les différentes poupées, les instruments de musique, les jouets en référence aux métiers, les trains, les jeux de plein air ou de société, les jouets pour les filles ou pour les garçons, etc.

C’est un véritable inventaire à la Prévert que l’on pourrait énumérer sans fin…

Pas moins de quatre jours seront nécessaires pour installer ce lieu magique où viendront se perdre petits et grands. Le vendredi 18, les scolaires viendront faire connaissance avec l’école de leurs grands-parents.

Une exposition à ne pas manquer les 18, 19 et 20 novembre, à la salle Sirius à Savigny-sur-Braye .

                                                                   Sabine Campion

#Collection #PhilippeTournon #PercheVendômois #Jeuxetjouetsanciens #l’écoled’autrefois

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes       

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

 

Retour à l'accueil