Le départ à la Nivauderie,; à travers les vignes; Corinne Noury et les aquarelles de Françoise Guyot; Phlippe  Sevault, boulanger d'un jour, Pierrette Freyssinet proposait le "bouine" et Michel chantait les mérites du rosé
Le départ à la Nivauderie,; à travers les vignes; Corinne Noury et les aquarelles de Françoise Guyot; Phlippe  Sevault, boulanger d'un jour, Pierrette Freyssinet proposait le "bouine" et Michel chantait les mérites du rosé
Le départ à la Nivauderie,; à travers les vignes; Corinne Noury et les aquarelles de Françoise Guyot; Phlippe  Sevault, boulanger d'un jour, Pierrette Freyssinet proposait le "bouine" et Michel chantait les mérites du rosé
Le départ à la Nivauderie,; à travers les vignes; Corinne Noury et les aquarelles de Françoise Guyot; Phlippe  Sevault, boulanger d'un jour, Pierrette Freyssinet proposait le "bouine" et Michel chantait les mérites du rosé
Le départ à la Nivauderie,; à travers les vignes; Corinne Noury et les aquarelles de Françoise Guyot; Phlippe  Sevault, boulanger d'un jour, Pierrette Freyssinet proposait le "bouine" et Michel chantait les mérites du rosé
Le départ à la Nivauderie,; à travers les vignes; Corinne Noury et les aquarelles de Françoise Guyot; Phlippe  Sevault, boulanger d'un jour, Pierrette Freyssinet proposait le "bouine" et Michel chantait les mérites du rosé

Le départ à la Nivauderie,; à travers les vignes; Corinne Noury et les aquarelles de Françoise Guyot; Phlippe Sevault, boulanger d'un jour, Pierrette Freyssinet proposait le "bouine" et Michel chantait les mérites du rosé

Le beau temps était au rendez-vous de cette  13ème édition de « Vignes Vins Randos » et ils ont été nombreux à venir à ce rendez-vous annuel dans la vallée du Loir, plus de 600, nous a-t-on dit. Très vite, les premiers groupes se sont égayés dans les vignes, empruntant différents chemins qui les ont menés à Dauvers puis au caveau des Jasnières. Chez Corinne Noury, ils ont pu déguster les rouges et les rosés et découvrir pour certain « la bouine », cette préparation fromagère typiquement sarthoise, autrefois constituée des restes de fromage auxquels ont ajoutait ail, persil et eau-de-vie et que l’on malaxait.  Philippe Sevault, ancien viticulteur, s’était transformé en boulanger pour faire cuire dans son  four à bois les pains indispensables à la dégustation.

Requinqués, les randonneurs reprenaient ensuite la route jusqu’ à la cave de Monique Ernoux où d’autres surprises les attendaient sur fond de dégustation de vins blancs. Michel Freyssinet avait décidé, cette année, de consacrer son talent aux mérites du rosé du Loir. Tout de rose vêtu, de la pointe des chaussettes au ruban de son chapeau, il a régalé les visiteurs d’une version inédite et jubilatoire de « La Vie en rose », l’indémodable succès d’Edith Piaf. L’histoire ne dit pas, si à la fin de cette journée passée à chanter sous un soleil brûlant, l’homme en rose a eu le droit de déguster un peu de ce nectar dont il chante si bien les mérites.

                                                         Sabine Campion

#Vignes Vins Randos #Jasnières et CoteauxduLoir # Ruillé-sur-Loir

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour faire un  don au Mille-pattes : www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/le-mille-pattes-pour-tous

 

 

Retour à l'accueil