Ellen et Theresa

Ellen et Theresa

Une fois de plus, le Centre d’Art contemporain  se distingue en accueillant ce qui doit être le plus grand instrument à cordes du monde.

Les eaux du Loir ont-elles emporté jusqu’ à l’Atlantique le mugissement des cornes de brume et des sirènes annonçant le départ des steamers, qui s’échappait de « la salle de  la feuille infinie » ? Il faut l’espérer ! Au début de ce mois, Shelly de Vito nous a invités à une réunion de présentation musicale du concert qui sera donné vendredi prochain, 9 septembre,  par deux artistes américaines en résidence, Ellen Fullman et Theresa Wang. Toutes deux sont venues de San Francisco, sur le Pacifique.

La première, autodidacte a conçu le « Long string instrument » (instrument aux longues cordes) qui s’étend sur 23m à travers la « salle de la feuille infinie » qui parait avoir été spécialement construite pour lui (« une des meilleures salles au monde sous l’angle de l’acoustique », s’est enthousiasmée Ellen). Les cordes de bronze ou d’acier, partent d’un bâti muni de clés de harpe pour aboutir à une longue caisse de résonnance en acajou et sont maintenues sous tension par des poids suspendus à intervalles réguliers.  Disposées en deux grands groupes de 22 (donc 44 en tout), celles-ci encadrent une allée qui permet à Ellen de jouer le rôle d’un archet vivant. Les doigts enduits d’une solution de colophane, elle va et vient, à un rythme plus ou moins rapide, en frottant ou en pinçant les cordes à droite ou à gauche.

Quant à Theresa Wong, la compositrice, elle a effectué un aller et retour entre la musique et le design. Violoncelliste classique, elle a pensé qu’Ellen lui ouvrait des perspectives harmoniques plus vastes que la musique classique mais, reconnait-elle, il lui a fallu adapter son oreille au système créé par celle-ci. Placée sur le côté, elle intervient en ajoutant ses propres sons qui se glissent dans ceux produits par Ellen, qu’ils proviennent de son violoncelle ou de l’appareil d’enregistrement qui l’accompagne également. Dans son ensemble, la structure englobe aussi bien toutes les cordes que l’ordinateur et le lieu lui-même.

Voici déjà six ans qu’Ellen Fullman et Theresa Wong travaillent ensemble ; elles sont invitées à donner des concerts de musique expérimentale un peu partout dans le monde, notamment en Europe. Celui qui aura lieu le 9 sera le second en France après l’église Saint-Merri à Paris ; viendront ensuite Berne et Genève. A Poncé, « Harbors » sera une première.

Concert à Paillard le 9 septembre à 20h

                                                             Xavier Campion

#Centred'ArtcontemporaindePaillard #Poncé #ShellydeVito #EllenFullman #TheresaWong #lOngStringInstrument #Harbours

   

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour faire un  don au Mille-pattes : www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/le-mille-pattes-pour-tous

                                                               

 

 

 

Retour à l'accueil