"La Valse des Hippos" et Brigitte Puyssegur; Jean-Pierre Renard parmi ses oeuvres"La Valse des Hippos" et Brigitte Puyssegur; Jean-Pierre Renard parmi ses oeuvres
"La Valse des Hippos" et Brigitte Puyssegur; Jean-Pierre Renard parmi ses oeuvres"La Valse des Hippos" et Brigitte Puyssegur; Jean-Pierre Renard parmi ses oeuvres"La Valse des Hippos" et Brigitte Puyssegur; Jean-Pierre Renard parmi ses oeuvres

"La Valse des Hippos" et Brigitte Puyssegur; Jean-Pierre Renard parmi ses oeuvres

Les Montoiriens et les autres ont de la chance : ce sont deux expositions que la médiathèque « Nef Europa » aura présenté simultanément, la seconde prenant fin le 15 octobre.

La première, « Carnets de voyage, mode d’emploi » a été illustrée par le périple de Nicolas Bouvier. Considéré comme le père du récit de voyage moderne, celui-ci a parcouru durant dix-sept mois l’Europe et l’Asie entre Yougoslavie et Afghanistan, en compagnie de son ami peintre Thierry Vernet. Ce sont les croquis réalisés par l’artiste qui ont été projetés sur le mur blanc du fond du « grenier » de la Médiathèque. Portant l’empreinte de l’Orient, grâce à quelques traits, il nous ont transporté au milieu de paysages arides où surgissent tentes ou minarets et nous ont fait rencontrer des personnages parfois familiers avec leurs ânes, parfois plus inquiétants, sous un soleil implacable, tous rayons dardés.

A l’occasion d’une sorte de vernissage tardif, Brigitte Puyssegur a lu des fragments de la correspondance des deux hommes et des écrits de Nicolas Bouvier. Un trio de contrebassistes plaisamment appelé « La Valse des Hippos » l’a accompagnée en exécutant des pièces variées en écho aux textes et à leur interprétation.

En contrepoint, l’assistance a pu découvrir l’exposition consacrée, au même endroit, aux œuvres d’un artiste solidement ancré dans le terroir, Jean-Pierre Renard, venu de Villiers-sur-Loir. « Né en 1947, dès mon enfance, j’ai toujours été attiré par le dessin. J’ai véritablement découvert l’art dans les illustrations du « Petit Larousse », mais ce n’est qu’en 2000 que je me suis lancé dans la sculpture en découvrant à quel point des pièces métalliques usagées ou mises au rebut pouvaient receler des formes intéressantes. »

Ce sont deux couples qui nous accueillent au rez-de-chaussée, le premier, étroitement enlacé, a été découpé dans une feuille de tôle ; le second, en haut de l’escalier du second étage est constitué de deux barres d’acier symboliques dressées côte à côte.

Les murs du couloir menant au « grenier » ont été décorés de dessins où le fusain a tracé ses courbes qui donnent parfois un œuf décliné en plusieurs versions.

Dans la salle, nous retrouvons « Le Rêve d’Icare », un petit bonhomme contemplant un géant au profil grec et aux ailes déployées, sans doute une invitation au voyage qui peut nous emmener dans l’Ile de Lesbos, matérialisée par des visages féminins ou, qui sait ? jusqu’à la lune aux contours également grecs, en suivant l’ « ascendance » figurée par un oiseau porté par une spirale. Autre version : celle de ces pèlerins avançant « Sur les chemins de saint Martin », trois personnages mi-homme, mi-échassier.

La question se pose : cet itinéraire a-t-il une fin ? Si le voyageur chemine le long de la bande de Möbius, cette curiosité topologique à une seule surface, il est condamné à accomplir sans cesse le même parcours sans pouvoir quitter l’endroit qui l’a vu partir ( « les Elucubrations de Möbius »). D’autres voies permettent aussi bien d’explorer l’univers créé par Jean-Pierre Renard avec ses tôles et ses vieilles pièces de métal travaillées au chalumeau : le « Couple », prolongé « La Nouvelle »,petit visage surgi entre deux grands, « Protection »…, les oiseaux omniprésents, quelques hommages sont celui à Georges Brassens (« Auprès de mon arbre ») etc.

Aux murs sont accrochées les compositions abstraites mêlant bitume et acrylique, le noir, le bleu et le rouge qui, comme les fusains, nous rappellent que l’artiste n’est pas seulement un sculpteur.

« Osez le fer et le papier » à la médiathèque « Nef Europa », Quartier Marescot à Montoire, jusqu’au 15 octobre aux heures d’ouverture (T.02 54 72 72 60, site : www.ccvlb.fr).

                                                                     Xavier Campion

#NefEuropa #Carnetsdevoyage #NicolasBouvier #Osezleferetlepapier #Jean-PierreRenard

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes          

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

 

Pour faire un  don au Mille-pattes : www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/le-mille-pattes-pour-tous

 

 

 

 

Retour à l'accueil