Le grand foyer de l'Opéra

Le grand foyer de l'Opéra

À chaque visite de l’Opéra Garnier, la magie opère. Que l’on aime la musique classique ou les ballets,l'on est subjugué par la beauté du lieu, son histoire et ses « coups de théâtre ». Retour sur cet emblématique endroit à deux pas de la place Vendôme.

Charles Garnier, architecte et visionnaire

Aujourd’hui l’architecte est connu dans le monde entier. D’ailleurs il a inspiré un grand nombre de ses contemporains dans ce domaine. Inauguré en 1875, l’Opéra Garnier a tout de suite été considéré comme une référence en matière de style en cette fin de XIXème siècle. À l’époque les plus grands compositeurs et musiciens se pressaient pour interpréter de célèbres rôles ; Jules Massenet avec son « Werther » mais aussi Bizet et sa somptueuse « Carmen ».

L’Opéra Garnier est donc devenu au fil des années une scène incontournable pour tous les artistes.

Le 14 décembre 1894, l’Opéra fête la millième représentation de Faust de Richard Wagner. Ce dernier est le plus grand compositeur allemand et il possède une renommée mondiale. C’est alors pour l’Opéra Garnier un véritable honneur, vingt ans après sa création, de pouvoir faire jouer de telles œuvres.

L’Opéra et le prestige

Au XXème siècle, l’Opéra Garnier s’affirme de plus en plus tant dans sa programmation que dans sa recherche de l’excellence. C’est ainsi que les plus grandes divas laisseront une empreinte éternelle ; Maria Callas interprétant Norma de Bellini ou encore Victoria de Los Angeles transformée en belle Marguerite dans le Faust de Charles Gounod.

Les ballets font aussi la renommée de ce lieu unique avec Le Lac des Cygnes de Tchaïkovsky pour ne donner qu’un exemple.

Parmi les danseurs, certains sont des étoiles comme Rudolf Noureev, Maurice Béjart ou Aurélie Dupont.

Depuis 1964, la salle mythique de l’Opéra Garnier renferme une œuvre majeure du XXème siècle ; il s’agit bien évidemment du plafond réalisé par Marc Chagall. Aujourd’hui encore des personnes du monde entier viennent admirer cet autre joyau.

L’Opéra de Paris reste donc ce lieu unique qui allie à la fois beauté, volupté et sensibilité.

Nos yeux ne sont sans doute pas assez grands pour observer et admirer tous les détails architecturaux. Toutefois laissez-vous guider dans le Grand Foyer. Là vous trouverez des peintures murales absolument somptueuses et des lustres datant d’un autre siècle.

Et pour tous les amoureux de la musique et de la danse, la programmation est toujours remarquable (Carmen, Les Contes d’Hoffmann, Rigoletto, Tosca…)

 

                                                            Marion Allard-Latour

#Paris #OpéraGarnier

 

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour faire un  don au Mille-pattes : www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/le-mille-pattes-pour-tous

 

Retour à l'accueil