L'étang de la Coudraie, les chevaux dans le Loir puis dans les vignes. Dernière photo, la gagnante du concoursL'étang de la Coudraie, les chevaux dans le Loir puis dans les vignes. Dernière photo, la gagnante du concoursL'étang de la Coudraie, les chevaux dans le Loir puis dans les vignes. Dernière photo, la gagnante du concours
L'étang de la Coudraie, les chevaux dans le Loir puis dans les vignes. Dernière photo, la gagnante du concoursL'étang de la Coudraie, les chevaux dans le Loir puis dans les vignes. Dernière photo, la gagnante du concoursL'étang de la Coudraie, les chevaux dans le Loir puis dans les vignes. Dernière photo, la gagnante du concours

L'étang de la Coudraie, les chevaux dans le Loir puis dans les vignes. Dernière photo, la gagnante du concours

Les randonnées organisées par « Cavaliers et Attelages du Loir » acquièrent chaque année un peu plus de notoriété. Il est vrai que femmes, hommes et chevaux trouvent dans la vallée tout ce qui peut les satisfaire : un campement agréable au bord de l’étang de la Coudraie où en cas de fortes chaleurs, comme cette année, ils peuvent se délasser dans un bain d’eau fraîche en toute liberté, des chemins plein de charme près des vignes et des bois avant de retrouver la rivière où tous ont grand plaisir à galoper.

Samedi 3 septembre, 34 participants parmi lesquels trois attelages ont quitté le camp de Ruillé pour rejoindre Dauvers où ils ont croisé la route des participants à « Vignes Vins Randos », une rencontre sympathique, a souligné Patrick Settier, le président de l’association équestre.

Le soir, un excellent dîner préparé par les déjà célèbres «  Six Potes au feu » les attendait. Ce fut aussi l’occasion de donner les résultats du concours « Le plus beau cheval de Barbie ». La gagnante a reçu un magnifique « dream catcher » rose. Pour les non initiés,  précisons que ce « capteur de rêve » est d’origine amérindienne ; conçu plus ou moins en forme de toile d’araignée, il est censé, selon la légende retenir et brûler les mauvais rêves pour ne laisser que les bons.

Le dimanche 4, ce sont 42 cavaliers qui ont pris la route en direction de Marçon ; le pique-nique s’est déroulé au pied de la passerelle et la traversée de la rivière s’est effectuée à la Pointe, à Chahaignes. Pour ces randonneurs comme pour leurs montures, la traversée de la rivière constitue toujours un moment de bonheur et de liberté en pleine nature.

On voit donc que les paysages de la vallée du Loir se prêtent totalement à ce genre d’équipée comme l’a souligné le président du Comité départemental de tourisme équestre de la Sarthe, présent ce week-end, « Vous offrez une prestation (itinéraires balisés, repas, accueil au bord du lac de la Coudraie…) que personne d’autre, aujourd’hui, n’offre en Sarthe. »

                                                             Sabine Campion

 

#CavaliersetAttelagesduLoir #Ruillé #LacdelaCoudraie #Fédérationdetourismeéquestre #Jasnières#ValléeduLoir

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

 

Pour faire un  don au Mille-pattes : www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/le-mille-pattes-pour-tous

 

Retour à l'accueil