L'ancienne église Saint-Oustrille, des vues de l'extérieur et de la charpenteL'ancienne église Saint-Oustrille, des vues de l'extérieur et de la charpenteL'ancienne église Saint-Oustrille, des vues de l'extérieur et de la charpente
L'ancienne église Saint-Oustrille, des vues de l'extérieur et de la charpenteL'ancienne église Saint-Oustrille, des vues de l'extérieur et de la charpente

L'ancienne église Saint-Oustrille, des vues de l'extérieur et de la charpente

Placée sous le vocable d’Oustrille (VI-VIIème s.), évêque de Bourges dont le tombeau aurait –a-t-on écrit- hébergé les restes de saint Julien transférés lors des invasions normandes, l’église a donné son nom à la plus ancienne paroisse de Montoire, située entre le château et le Loir. L’édifice, en bordure de la route des Reclusages, daté  du XIIème, comporte une nef et un chœur terminé par une abside circulaire, dont les fenêtres, les corniches et la couverture ont été refaites à l’époque gothique. Flanqué au XVème s. de deux chapelles, il a subi nombre de dégâts au cours des siècles avant d’être vendu comme bien national en 1794, transformé en fabrique de salpêtre, en magasin de fourrage, puis en lieu locatif ce qui s’est traduit par des transformations et des divisions de l’espace interne. Propriété communale ni classé, ni inscrit à l’inventaire des monuments historiques, vidé maintenant de ses occupants, le bâtiment attend aussi bien un minimum de travaux de sauvegarde qu’une nouvelle affectation plus en rapport avec son passé. En tout cas, comme le prieuré Saint-Gilles, tout proche, il appartient au patrimoine constitutif de l’identité de la ville.

Ces considérations expliquent que la mairie ait décidé de provoquer la tenue, vendredi dernier, d’une réunion des personnes intéressées, l’objet étant la création d’une association qui pourrait prendre en charge ces travaux ainsi que la mise en place d’animations pouvant valoriser un espace vacant.

Devant une vingtaine de personnes, habitants du quartier, autres Montoiriens, nouveaux arrivés ou non, le maire, Guy Moyer, a exposé les grandes lignes d’un programme d’’action : « réfection de la toiture de la nef, notamment à la hauteur des chapelles latérales, présentant un caractère d’urgence (y procéder, c’est sauver le bâtiment ! ), aménagement du chœur permettant son utilisation ( réunions…), remplacement de l’escalier intérieur jugé dangereux, organisation de manifestations destinées, non seulement à faire connaitre l’ancienne église, mais aussi à collecter quelques ressources financières. » Parmi ces manifestations, ont été citées une campagne signalant l’ouverture de l’église au public, notamment à l’occasion des « Journées du Patrimoine » (17 et 18 septembre), le lancement d’une grande fête annuelle mettant à profit la proximité des Reclusages, la tenue d’expositions artistiques, voire la création d’une résidence, tout ceci dans le cadre d’un effort pour revivifier l’ensemble du quartier.

S’agissant de l’aspect financier, Guy Moyer a indiqué que si la municipalité était disposée à faire un effort, celui-ci ne pourrait suffire à tout. L’association devra donc trouver les moyens nécessaires provenant des cotisations et dons (mécénat), des subventions, des redevances et loyers, et surtout, peut-être, du recours à un bénévolat « expert » (professionnels du bâtiment, tailleurs de pierre, charpentiers, jeunes de chantiers…)

A la suite d’une discussion assez animée, Guy Moyer a posé la question essentielle « Nous lançons-nous dans cette aventure ? » Sur l’acquiescement de l’assemblée, André Michel chargé du Patrimoine et de la Culture, a donné lecture d’un projet de statuts, de facture assez classique, de l’Association pour la sauvegarde de l’église Saint-Oustrille de Montoire, dont le siège serait à la mairie. Anne Cantegreil, pour sa part, s’est inquiétée des relations entre la nouvelle association et la municipalité appelée, pour le moins, à approuver la mise à disposition d’un bâtiment lui appartenant (bail emphytéotique ?), peut-être la conclusion d’une convention et, certainement, l’octroi de la subvention prévue.

                                                                                  Xavier Campion

#Montoire #ancienneégliseSaint-Oustrille #Patrimoine

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour faire un  don au Mille-pattes : www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/le-mille-pattes-pour-tous

 

Retour à l'accueil