Martijn van Elferen avec Aprille Best Glover et la trace de la performance de l'an dernierMartijn van Elferen avec Aprille Best Glover et la trace de la performance de l'an dernier
Martijn van Elferen avec Aprille Best Glover et la trace de la performance de l'an dernier

Martijn van Elferen avec Aprille Best Glover et la trace de la performance de l'an dernier

Vendredi dernier, a eu lieu, à la Cave de la Résistance chez Aprille Best Glover, le vernissage de l’exposition consacrée à Martijn van Elferen sous l’intitulé « Traces ». Qu’est-ce qu’une trace ? C’est l’empreinte ou la marque laissée par le passage d’un être, un artiste par exemple, par une action qui peut être une création, ce qui subsiste d’un évènement passé et nous force à reconnaitre que celui-ci a existé. C’est aussi la voie qu’a choisi d’explorer Martijn.

Ce jeune homme –il n’a pas encore vingt ans – né au Pays-Bas est arrivé en France à trois ans. « J’ai grandi à Vendôme dans un milieu fortement imprégné de culture où j’ai pu m’adonner à la pratique du violon, de la danse et des arts plastiques. Ayant entamé des études supérieures à Paris, en 2015, j’ai découvert à cette occasion des modes d’expression tels que la photo, la vidéo ou encore la performance. Le mois prochain, j’entrerai à l’Ecole nationale supérieure d’Art de Paris-Cergy. 

« Ephémère par essence –a expliqué Martijn- la performance a pour ambition de laisser des traces durables, quitte à pousser l’auteur jusqu’aux limites admises par le corps, le temps et l’espace (d’où la contribution précieuse de la danse). Il faut poursuivre jusqu’à ce que le corps lâche ! »

Sur l’une des parois, l’on pouvait voir un tableau intitulé « Sur un pied »,fruit d’une performance réalisée à la fin de l’an dernier dans des conditions acrobatiques, enregistrée par vidéo ; entre équilibre et déséquilibre, un feutre dans chaque main, Martijn s’est efforcé de dessiner à l’une et l’autre extrémité d’une longue feuille de papier.

Pour sa première exposition, c’est un exploit semblable que devait réaliser Martijn un peu plus tard, sur la paroi opposée, dans un espace étroit, devant un appareillage destiné à retransmettre son ouvrage sur le net.

Exposition jusqu’au 26 septembre ; Cave de la Résistance, 22 grande rue (face au château), 41800 Lavardin (de jeudi à dimanche de 14h30 à 18h30).

                                                               Xavier Campion

#Lavardin #MartijnvanElferen #CavedelaRésistance #AprilleBestGlover

 

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes        

Et nous contacter via : overblog41@gmail.com

Pour faire un  don au Mille-pattes : www.helloasso.com/associations/association-culturelle-du-niclos/collectes/le-mille-pattes-pour-tous

 

Retour à l'accueil