Présentation du dispositif  par Stéphane Pennetier de la CMA

Présentation du dispositif par Stéphane Pennetier de la CMA

Cette réunion d’information a eu lieu à la salle des fêtes de Ruillé, au début du mois, à l’initiative du Pays Vallée du Loir et des deux chambres, de Commerce et des Métiers de la Sarthe.

Si la présentation détaillée a été faite par Stéphane Pennetier, pour la CMA et Vanessa de Heras pour la CCI, le ton a été donné par Régis Vallienne, président du Pays qui a averti les entreprises éligibles au soutien offert par l’Europe et la Région « Soyez les premiers ! » Elles ne seront que 75, dans 65 communes, à se partager les 850 000€ de la première tranche qui s’étendra sur une durée de deux à trois ans.

Les financeurs sont donc l’Europe par l’intermédiaire des fonds LEADER (Liaisons entre actions de développement de l’économie rurale) et la Région (programme MACS, Modernisation de l’artisanat du commerce et des services en milieu rural). Le montant de l’aide s’élève à 25% de la totalité des dépenses, si elle excède 10 000€,  (10% jusqu’à 100 000 € à la charge de LEADER et 15% jusqu’à 60 000 € à celle de la Région) . Deux points importants :  l’Europe n’intervient qu’à titre complémentaire et les projets ne doivent pas avoir été déjà engagés ou, à plus forte raison, réalisés. La sélection est faite par un comité de programmation, réunissant des élus et des représentants du conseil de développement du Pays, statuant sur un dossier unique.

De façon générale, les demandes doivent concerner des actions innovantes, conçues dans une démarche partenariale et de développement durable, et bénéficiant au développement du territoire du Pays.

Plus précisément, tout est parti de ce constat «  les entreprises se trouvent dans une situation difficile lorsque leurs charges augmentent tandis qu’elles ont besoin de renouveler leurs équipements pour se moderniser.Il faut en particulier aider les petites qui sont celles qui créent des emplois. Les objectifs poursuivis allient donc le soutien et l’incitation à la modernisation. »

Le dispositif est  réservé aux entreprises inscrites au registre du Commerce ou à celui des Métiers (à l’exception du commerce de gros et des activités liées au Tourisme). Elles doivent travailler sur le territoire, être indépendantes, employer moins de 20 ou mieux, moins de 10 salariés, réaliser un CA inférieur à un million d’euros, avoir au moins un an d’existence et se trouver dans une situation saine ; la surface commerciale (accessible aux clients) ne doit pas excéder 400m2. Sont finançables les investissements corporels tels que les constructions et aménagements aux fins de modernisation et d’agrandissement (mais pas les achats de terrains), l’acquisition d’équipements neufs (machines, matériels et véhicules spéciaux) ; sont donc exclus le recours à la location ou au crédit-bail, les investissements immatériels et le matériel d’occasion.. A noter : les travaux de raccordement à la fibre optique seraient acceptés.

Il faut mentionner qu’une formation de trois jours est obligatoire (développement durable, stratégie de l’entreprise, numérique).

Contacts: Mission économique du Val du Loir ; courriel : mission.eco@ecovalduloir.com.

Chambre des Métiers : Stéphane Pennetier, courriel :spennetier@paysdelaloire.fr

CCI : Vanessa de Heras courriel vdeheras@lemans.cci.fr

 

                                                           Xavier Campion

#entreprisesartisanalesetcommerciales #fondsLEADER #MissionéconomiqueduValduLoir #PaysValléeduLoir #CCISarthe #CMASarthe

 

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

 

Retour à l'accueil