La friche : un réservoir génétiqueLa friche : un réservoir génétique

La friche : un réservoir génétique

 

Le Mille Pattes rendait compte, il y a quelques jours, de la balade botanique que Nadine Guellier a animée à Trôo, sur le thème « Que reste-t-il dans nos campagnes ? ». Il en ressortait que des lieux délaissés, aussi appelés friches ou déprises, sont des réservoirs génétiques indispensables à notre flore, donc à nous –mêmes.

Relire certains textes de spécialistes du paysage et du jardin permet de mieux appréhender la question. Gilles CLEMENT est ingénieur agronome, paysagiste, professeur à l’Ecole Normale Supérieure du Paysage à Versailles, mais préfère être considéré comme jardinier ; il a réalisé de nombreux jardins privés et plus d’une quarantaine de jardins publics. Dès le début des années 1990, il élabore de concept de la « friche apprivoisée ».

Au contraire des sites inaccessibles (désert, altitude…) et des réserves protégées (Parc Naturel National et Parc Naturel Régional), ces espaces délaissés sont proches de lieux de cultures, d’habitations ou de transports. La friche est un état de déprise, laissé à sa propre évolution, où flore et faune arrivent à l’équilibre vers lequel tend un milieu livré à lui-même.

Il ne s’agit évidemment pas de laisser la nature s’emballer au risque d’arriver à une véritable jungle. Par contre, apprivoiser la friche, y intervenir avec la plus grande économie de moyens, en limitant les intrants, les dépenses d’eau, le passage des machines permet d’en sauvegarder la richesse.

Parce qu’elle est un réservoir génétique, la friche, ce lieu de tolérance, valorise des sites habituellement considérés comme négligeables, plus important encore, conditionne l’avenir de tous les êtres vivants.

Plutôt que chercher à éradiquer l’herbe et les vagabondes, visons un autre mode de gestion : apprivoisons ces milieux délaissés et respectons un équilibre qui est vital.

Quelques ouvrages de Gilles CLEMENT

La friche apprivoisée, article, 1991

Eloge de la Friche, éd. Lacourière et Frélant, 1994

Manifeste du Tiers-paysage, éd. Sujet/Objet, 2004

                                                                    Madeleine Villalta

#fricheapprivoisée #GillesClément

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil