Le Loir

Le Loir

 

Au début du mois de juin, s’est tenue à Chahaignes, l’assemblée générale du Conseil de Développement du Pays Vallée du Loir. Cette réunion a été l’occasion de s’informer sur un organisme dont le rôle important demeure insuffisamment connu. Se voulant « l’expression de la démocratie participative à l’échelle du Pays » (plus de 78 000 hab.), le Conseil se présente sous la forme d’une association de la loi de 1901, ouverte à tous, actuellement présidée par Jean-Claude Haiyez, ancien professeur de Lettres, très engagé dans la vie associative ; elle compte une soixantaine d’adhérents, individuels ou élus (deux) et représentant le monde associatif ou socio-professionnel. Ceux-ci sont répartis dans cinq commissions de 10 à 32 membres, chacune correspondant à une thématique jugée majeure : les circuits courts (commission fusionnée avec celle du Pays), le SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale), l’économie et l’emploi, la santé et la communication. Le Conseil est soutenu par la Région et le Pays.

Jean-Claude Haiyez a présenté le bilan de l’année 2015, marqué par un manque de moyens humains et financiers (le premier expliquant en partie le second) et par les répercussions des évènements du mois de novembre (annulation d’animations). Même si elles ont pu entraîner un certain découragement, ces circonstances difficiles n’ont pas empêché les commissions de travailler en particulier sur les objectifs pour 2016 : entre autres, le développement des circuits courts, dans le SCoT, la présentation du plan d’aménagement et de développement durable (PADD) aux communes pour avis, l’étude du recyclage des « produits blancs » (électroménager) et celle de la mutualisation des achats des structures publiques ou privées (voir « Appropolys en région Centre), enfin celle du maintien des personnes âgées à leur domicile par  « l’aide aux aidants ».

La seconde partie de la réunion a été consacrée à des échanges autour du thème « Vivons ensemble dans nos communes », auxquels beaucoup ont pris une part active, dont Guy-Michel Chauveau, député et nouveau président de l’OTVL et François Roncière, président de la CCVL et de la commission Culture du Pays. Le débat a d’abord porté sur un préalable : la connaissance du territoire. Il ne s’agit pas uniquement de la géographie (bassin du Loir), mais aussi du patrimoine et, au-delà, des gens eux-mêmes, de leurs traditions et de leurs savoir-faire.

En fait, la Vallée est morcelée  en raison de solidarités transversales. Pour aboutir à un changement de mentalités, ne faudrait-il pas favoriser la mise en place de jumelages locaux ? Guy-Michel Chauveau a souligné pour sa part le poids de l’histoire du siècle dernier : « celle-ci, en ratifiant l’existence de grosses structures mancelles et le déclin de la ruralité a freiné le départ d’initiatives autonomes. Après la guerre, même les enseignants devaient être « importés ». Si la situation a évolué, il demeure des pesanteurs ! » François Roncière a insisté sur la nécessité de promouvoir un développement endogène (grâce au numérique ?) et de proposer des services et des animations capables de garder les jeunes.

Faut-il changer de recette ? Naguère, on mettait l’accent sur les infrastructures ( « le béton et le bitume ») ; maintenant, il faudrait plutôt agir pour conserver les commerces et les services publics ainsi que l’agriculture paysanne. Le tourisme a un rôle à jouer dans l’attractivité, de même que l’existence d’un lien social fort, peut-être une condition essentielle !

Tous ceux qui partagent ces préoccupations et souhaitent s’exprimer et apporter leur contribution sont invités à rejoindre le Centre.

Site : www.pays-valléeduloir.fr

                                                                      Xavier Campion

 

#conseildedéveloppementdelaValléeduLoir #PaysValléeduLoir

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil