Sally et Paul sont les chevilles ouvrières de la maison

Sally et Paul sont les chevilles ouvrières de la maison

 

Au XIXème siècle, La Chartre était un bourg très actif ; en 1844, sur la place centrale avait été édifiée une halle en pierre, haute de deux étages, destinée à faciliter le commerce des grains. Elle a été détruite en 1904, libérant ainsi un espace important. En 1905, Alexandre et Marie Pasteau achetèrent, sur cette place, un café pour y créer un hôtel-restaurant. Beaucoup de négociants passaient alors à La Chartre et toute une infrastructure se développait pour les accueillir (sept hôtels, 15 cafés…). Très vite, « L’Hôtel de France » acquit une notoriété qui dépassait déjà largement le cadre local. Après la Guerre de 14-18, le progression du tourisme amena dans la région une nouvelle clientèle qui en appréciait l’aspect champêtre, la cuisine et les vins ; les pêcheurs y avaient leurs habitudes. C’est alors qu’Alexandre Pasteau a racheté une boutique voisine pour la transformer en salle de bal. En 1926, Raoul Pasteau a succédé à son père et a poursuivi la politique d’extension en rachetant des magasins proches ; il a doté le bâtiment du confort moderne avec l’eau courante, chaude et froide. En 1930, l’hôtel s’agrandit encore et il fut équipé du chauffage. Nouvelle extension dans les années 36-37 et réfection de la façade dans le style art-déco, alors à la mode. Noël Pasteau succèda à Raoul et c’est en 1953 que débuta l’histoire commune de l’hôtel et des « 24 Heures du Mans ».

Un lieu marqué par la course automobile

John Wyer, alors manager de l’équipe Aston Martin qui court au Mans, découvrit l’hôtel. Séduit par l’établissement, par le charme du lieu et l’accueil qui lui fut réservé, il décida  d’y installer ses équipes, chaque année. Des écuries de renommée internationale ont préparé leurs voitures de course dans la cour de l’hôtel avant que celles-ci ne rejoignent le circuit manceau par de petites routes de campagne. Pendant toutes ces années, Noël Pasteau a accueilli des champions réputés : Graham Hill, Maurice Trintignant, Pedro Rodriguez, Joe Siffert, Derek Bell, Phil Hill, Bruce  McLaren, Carroll Shelby, Stirling Moss et bien d’autres…La Chartre a commencé à vivre à l’heure de la course automobile.

En 1995, Francis Pasteau a succédé à Noël ; en 2013 il vendait l’établissement à Martin Overington, un Britannique passionné d’automobile, qui y séjournait lorsqu’il venait assister aux « 24 Heures du Mans » ou lorsqu’il participait en tant que pilote à la course « Le Mans Classic ». Tombé amoureux du cadre et de l’ambiance, il a voulu, tout en procédant à une rénovation, conserver et ancrer ce lieu, devenu mythique, dans l’ambiance de la course automobile. Il en a confié la gestion à Sally Carpenter et à son mari Paul.

L’hôtel, classé 3 étoiles, offrent maintenant des chambres originales et luxueuses qui portent  le nom d’un pilote de légende, tel  Derek Bell qui a gagné cinq fois les « 24 Heures » ; Alexandre Pasteau, le premier propriétaire des lieux a donné également son nom à l’une d’entre elles. « De nombreux clubs automobiles, français et anglais, font étape ici et y demeurent parfois plusieurs jours, le temps de visiter la région - a souligné Sally - et des pilotes qui ont séjourné ici autrefois, y reviennent encore. »

« Le Relais de Ronsard », au rez-de-chaussée est un restaurant réputé où les produits du terroir sont omniprésents ; ils sont préparés par des chefs fidèles à la maison depuis 25 ans ; on y trouve notamment une excellente « marmite sarthoise » et beaucoup de plats à base de poisson. Sally envisage la création d’une carte de fidélité pour les clients locaux : celle-ci donnera droit à une réduction de 10% sur le menu.

Le midi, la brasserie offre un menu attractif à un prix abordable. Un piano, disposé dans le salon, permet aux amateurs d’exercer leur talent ; par la suite, Sally envisage d’organiser des soirées pendant lesquelles on pourra écouter du jazz, tout en dégustant un verre.

Au bar, les clients retrouvent Christophe Lefèvre qui travaille dans la maison depuis plus de 30 ans et qui connait mieux que personne les champions des « 24 Heures » qu’il a côtoyés ; il est incollable sur tout ce qui touche le sujet.

Si la décoration du bar et de la brasserie a été modifiée, les photos des champions sont toujours sur les murs et elles témoignent, si besoin en était, que L’Hôtel de France fait, lui aussi, partie de la légende des « 24 Heures du Mans ».

L’Hôtel de France, 20 place de la République, 72340 La Chartre –sur-le-Loir

T. (33) 02 43 44 40 16

Mail. bienvenue@lhoteldefrance.fr

Site : www.lhoteldefrance.fr

 

                                                                   Sabine Campion

#HoteldeFranceLaChartre #24HeuresduMans #LaChartre

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

 

Retour à l'accueil