Patrick, le chef du Resto Tipico

Patrick, le chef du Resto Tipico

 

Depuis 2010, « Chef Patrick » est aux fourneaux du « Resto Tipico ». C’est à lui que l’on doit de pouvoir déguster ces repas des quatre coins du monde. La tâche n’est pas aisée ! Au commencement, Patrick consulte quelques uns de ses  800 livres de cuisine : « En fonction des pays présents au Festival, je dois choisir des recettes que je peux réaliser avec les instruments de cuisine dont je dispose, c’est-à-dire ceux de la salle des fêtes de Montoire. » La deuxième étape consiste à recenser les ingrédients nécessaires à tel ou tel plat et à vérifier qu’on peut se les procurer relativement facilement :« J’essaie de m’en procurer un maximum dans la région ; nous avons la chance d’avoir sur le marché de Montoire, une spécialiste des épices qui jouent toujours un rôle important dans les préparations. » Puis, le chef établit un tableau des repas afin de ne pas proposer pendant le Festival des viandes ou des légumes semblables mais accommodés différemment.

Lorsque nous l’avons rencontré, « chef Patrick » avait déjà déterminé quels seraient les pays représentés au « Resto Tipico » : La Côte d’Ivoire, l’Arménie, le Vénézuela, le Japon, la Thaïlande et Hawaï ou la Bulgarie (la présence du premier restant encore incertaine).

« Il est encore trop tôt pour que je vous livre le contenu des menus, nous dit-il ; je peux  néanmoins vous fournir quelques pistes : pour la Côte d’Ivoire, l’apéritif sera à base de gingembre ou de tamarin ; en ce qui concerne l’Arménie, le Raki ou Arak (eau de vie de vin aromatisée à l’anis) sera à l’honneur ; dans ce pays, la cuisine est métissée et les pâtisseries sont du même genre que celles du Liban ou de la Turquie, par exemple. En ce qui concerne, le Vénézuela, l’apéritif comportera du rhum. Pour le Japon, ce sera le « saké », un vin de riz fermenté mais non distillé… »

Certains des visiteurs du Festival participent à tous les repas, il est donc important de varier au maximum les recettes. Au total pendant la semaine du Festival, Patrick cuisinera quelque 800 repas qui seront servis dans la salle des fêtes de Montoire, à partir de 19h, tous les soirs. De dix à quinze bénévoles lui apportent leur aide tant au niveau de l’épluchage des légumes que du service en salle. « Nous commençons nos journées, tôt le matin et nous travaillons jusqu’à midi. Puis, nous nous retrouvons vers 17h30. Le repas est servi à 19h, c’est-à-dire assez tôt pour que les convives puissent quitter la table à 20h30 pour être installés sous le chapiteau à 21h. »

« Chef Patrick » nous a donné rendez-vous vers le 15 mai, date à laquelle il pourra nous communiquer les menus des différents repas. Le Mille-Pattes sera bien sûr présent à ce rendez-vous qui d’ores et déjà lui chatouille les mandibules ! Entre-temps, il aura l’occasion de vous communiquer bien d’autres informations sur le Festival 2016.

                                                                                     Sabine Campion

#FestivaldeMontoire #RestoTipico #ChefPatrick

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

 

 

 

Retour à l'accueil