La poule a rappelé que cette année, la "Nouvelle Heure" se fêtait à Pâques
La poule a rappelé que cette année, la "Nouvelle Heure" se fêtait à PâquesLa poule a rappelé que cette année, la "Nouvelle Heure" se fêtait à PâquesLa poule a rappelé que cette année, la "Nouvelle Heure" se fêtait à Pâques

La poule a rappelé que cette année, la "Nouvelle Heure" se fêtait à Pâques

 

L’heure d’été a été instituée en France par une loi de 1917 ; abandonnée par la suite, elle a été, de nouveau, mise en place en 1976, suite au premier choc pétrolier. Au début des années 80, elle a été adoptée par tous les pays de l’Union Européenne. Le passage de l’heure d’hiver à celle d’été s’effectue le dernier dimanche de mars.

A Paillard, Shelly de Vito et James Porter ont choisi de célébrer ce passage à la nouvelle heure dans le cadre d’un Festival ouvert à tous ceux qui souhaitent passer un moment convivial et festif où l’on cuisine, l’on chante et l’on rit beaucoup.

En 2016, Ils avaient choisi de faire revivre « les guinguettes », ces cabarets populaires où l’on venait le dimanche pour déjeuner, boire  et danser, que l’on trouvait jusque dans la première moitié du XXème siècle sur les bords de la Marne. Certaines, particulièrement célèbres, étaient situées à Joinville-le-Pont, une commune du Val de Marne. Les 26 et 27 mars, nous nous sommes donc retrouvés sur le thème « La guinguette au bord de l’eau de Joinville à Poncé-sur-Loir », le Loir s’est substitué à la Marne, mais qu’importe !

Après un moment d’improvisation théâtrale, les participants ont prêté la main à la confection d’une friture d’éperlans dont la sauce, une mayonnaise, a donné lieu à un concours. Les plus anciens se souviendront sans doute de la célèbre chanson interprétée par Lina Margy « Ah, le petit vin blanc, qu’on boit sous la tonnelle… Quand les filles sont belles… du côté de Nogent… » A Paillard, tous ont pu déguster une friture maison concoctée par le Chef « René », qui a mis en valeur les arômes des vins blancs du Loir. Après le dîner, Danielle Arescy avec son orgue de Barbarie et son accordéon nous a transportés dans les temps anciens où les chansons avaient encore une mélodie et des paroles ! Quel beau moment ! Tout le monde  a chanté, dansé… et puis il a fallu se retirer, car le lendemain, un concours de frites nous attendait. « Une bonne frite doit être craquante, dorée mais moelleuse à l’intérieur » ; Trois équipes se disputaient le trophée : « Les rois de la frite », Fatia et Marc, « Il était une frite, une fois, à Paillard » et « Vitelotte ». Un jury de « Taste-frites » émérite a goûté une fois …a goûté à nouveau, puis a finalement rendu son verdict  ; les vainqueurs ont reçu en récompense, un sac de pommes de terre ! Etait-ce des pommes de terre à frites ? Un deuxième concours consistait à reconnaitre des variétés de pommes de terre… Beaucoup moins simple qu’il n’y paraissait ! Des visiteurs inattendus sont arrivés ; des enfants cherchaient un cadeau surprenant pour leur grand-mère : ils lui ont apporté « une frite » dans un magnifique cornet ; exceptionnel !

A l’heure du dessert, les convives ont pu découvrir « Le Bar de Poche » que le « Mille-pattes » vous a présenté, il y a quelques semaines. Charlotte Comare souhaite que nos campagnes revivent et qu’elles retrouvent un espace de convivialité. Elle a donc créé un bar itinérant dont l’un des objectifs est de faire connaitre les produits du terroir. Qui n’a pas goûté une crêpe fourrée au beurre de la ferme voisine, ne connaîtra jamais le goût du vrai beurre ! Charlotte sert des cafés dont les grains ont été torréfiés à Château-du-Loir ; délicieux ! Elle apporte des jeux et des livres  pour petits et grands et tout le monde se retrouve pour discuter, jouer s’amuser. Une vraie bonne idée !

Le Paillard de Shelly et James est vivant ; il est ouvert à tous et c’est très important. C’est un lieu étonnant où l’on peut rencontrer des artistes de très haut niveau, les côtoyer, dialoguer avec eux ; c’est aussi un lieu de rencontres international, notamment au mois d’août où des concepteurs du « e-textile » venus du monde entier s’y retrouvent ; c’est un lieu où tout le monde est bienvenu, un vrai « lieu de vie ».

Il ne faut pas oublier de saluer le travail des bénévoles, présents à tous moments, et sans lesquels rien ne pourrait être fait !

Prochain rendez-vous le 16 avril avec « La Belle Meunière », « l’Ensemble Offrandes » et « Martin Moulin ».

Moulins de Paillard : 72340 Poncé-sur-Loir

T. 02 43 44 52 65 ou 06 42 63 02 70

www.moulinspaillard.com

                                                               Sabine Campion

#MoulinsdePaillard #ShellydeVito #JamesPorter #FestivaldelaNouvelleHeure #BardePoche #Produitsduterroir

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

 

Les concurrents ont été jugés par des "Taste-frites" , Fatia et Marc ont gagné et tout le monde s'est retrouvé au "Bar de Poche"Les concurrents ont été jugés par des "Taste-frites" , Fatia et Marc ont gagné et tout le monde s'est retrouvé au "Bar de Poche"
Les concurrents ont été jugés par des "Taste-frites" , Fatia et Marc ont gagné et tout le monde s'est retrouvé au "Bar de Poche"Les concurrents ont été jugés par des "Taste-frites" , Fatia et Marc ont gagné et tout le monde s'est retrouvé au "Bar de Poche"Les concurrents ont été jugés par des "Taste-frites" , Fatia et Marc ont gagné et tout le monde s'est retrouvé au "Bar de Poche"

Les concurrents ont été jugés par des "Taste-frites" , Fatia et Marc ont gagné et tout le monde s'est retrouvé au "Bar de Poche"

Retour à l'accueil