Poncé, capitale éphémère de l'e-textile

Poncé, capitale éphémère de l'e-textile

 

L’assemblée générale des Moulins de Paillard s’est tenue à Poncé au milieu du mois.

Le président, Guy de Brantes, a présenté le rapport d’activité pour 2015. L’association compte 54 membres, un total qui a encore augmenté à l’ocasion de la réunion.

L’an dernier, les différentes manifestations ont accueilli plus de 4 000 visiteurs. Il faut noter que le rayonnement du Centre d’Art contemporain déborde largement le cadre de Poncé et même celui de la Communauté du Val du Loir puisque des ateliers pédagogiques ont été organisés non seulement à Poncé, Lavenay, Ruillé ou La Chartre mais aussi à Château-du-Loir, Vaas, Vibraye et même Saint-Jean d’Angély (Charente-Maritime). Comme les années précédentes, le programme a été organisé autour de quelques évènements essentiels : trois expositions, deux festivals, les Laboratoires chorégraphiques et le « camp d’été » des e-textiles.

Les expositions ont rythmé les saisons : le printemps (4 avril-7 juin) avec « oui-non » qui a permis de découvrir Francisco Tropa, l’été (28 juin-28 septembre) avec « Le monde ne suffit pas » qui a rassemblé onze créateurs (Bobi Bodalor, Pauline Bastard, Maxime Bondu, Brice Dellsperger, Laure Gozlan, etc.), l’automne (10 octobre-29 novembre) avec la projection de deux films étonnants, « L’Eternuement  de Fred Ott », une pièce d’anthologie (1894) et « All this can happen », œuvre récente qui nous fait partager une tranche de vie quotidienne d’avant-guerre.

La musique a occupé une part importante dans les activités du Centre : ce fut le cas dès l’ouverture de la saison (28 mars) avec une journée organisée en partenariat avec « L’Ensemble Offrandes » et « La Fonderie du Mans », l’accueil du concert annuel de l’Ecole de musique du Val du Loir (29 mai), la Fête de la Musique avec « Le Big Band de la Brenne » le 20 juin, puis encore « La Fonderie » et « L’Ensemble Offrandes », etc. (le 21). Il convient de faire une place à part aux deux concerts donnés sur le thème de l’Europe centrale les 20 et 23 août par le Festival des Journées musicales dirigé par Deborah Nemtanu et Guillaume Paoletti (salle comble).

Comme il est devenu de tradition, le passage à l’heure d’été a été célébré par « La Nouvelle Heure » moyennant un hommage à la Provence de Giono, de Daudet… et un concours de pissaladières (27-28 mars). Les Laboratoires chorégraphiques, dont c’était la troisième édition, ont vu deux artistes, Daphné Achermann et Alice Gautier confronter leurs pratiques (30 mai). Troisième édition également pour les trente-cinq artistes et chercheurs venus d’une vingtaine de pays passer une semaine d’échanges et de création associant art et technologie, faisant de Poncé la capitale éphémère et annuelle de l’e-textile.

Nous n’aurons garde d’oublier une manifestation populaire, le marché de Noël, organisée le 13 décembre avec « Poncé en fête ».

Jean-Michel Quetin, le trésorier a insisté sur le redressement de la situation financière de l’association, en raison de l’évolution positive des subventions (CCVL, département, Région, Europe) mais aussi des rentrées dues à des contrats de partenariat avec Château-du-Loir et Saint-Jean d’Angély, ce qui n’empêche pas Shelly De Vito et James Porter de continuer à assumer certaines dépenses. On retiendra également avec intérêt que l’activité du Centre génère au profit de l’économie locale des flux financiers estimés à 45 000€.

Shelly a donné les grandes dates du programme 2016, reprenant des manifestations maintenant bien installées. On peut retenir le 16 avril qui verra jouer un opéra contemporain au titre suggestif, « La Belle Meunière », évoquant à la fois Franz Schubert et l’histoire du site ; le croirait-on ? On doit cette œuvre à Martin Moulin !

Enfin, le Centre d’Art pourrait, d’ici la fin de l’année, entreprendre d’aborder le domaine de l’édition avec la publication d’ouvrages en relation avec les thèmes de sa programmation. La maquette du premier devrait voir le jour au mois de septembre, la sortie des presses étant prévue avant la fin de l’année.

                                                                          Xavier Campion

 

#PaillardCentred’Artcontemporain #PoncésurLoir #ShellydeVito #GuydeBrantes #JamesPorter #MartinMoulin

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

Retour à l'accueil