La confection des crêpes vue par Pieter Aertsen (peintre hollandais du XVIème siècle)

La confection des crêpes vue par Pieter Aertsen (peintre hollandais du XVIème siècle)

 

Dans la tradition chrétienne, on fête la Chandeleur 40 jours après Noël, le 2 février. Elle trouve son origine dans la  présentation de Jésus au Temple. Fête de la lumière, selon certains auteurs, le mot « Chandeleur » tirerait son nom de chandelles ; à l’église le prêtre bénissait les cierges qui étaient portés ensuite en procession par les fidèles. Chacun conservait précieusement le sien qui passait pour avoir des vertus curatives et protectrices.

La coutume veut que l’on prépare des crêpes. Cette tradition remonterait au pape Gélase Ier, au Vème siècle, qui les aurait fait distribuer aux Chrétiens en pèlerinage à Rome.

Dans la campagne, l’usage était de faire sauter la crêpe de la main droite tout en serrant dans la gauche une pièce d’or ou à défaut une monnaie quelconque. Cette pratique était censée garantir une bonne récolte et une aisance pendant l’année. Certains pensaient même qu’il était nécessaire de conserver une crêpe au dessus de l’armoire ; elle constituait alors une sorte d’aura protectrice pour la maison.

De nombreux proverbes sont liés à la Chandeleur et dans beaucoup de régions françaises, ils ont pour thème la fin de l’hiver :"A la Chandeleur, l'hiver finit ou prend rigueur".

#Chandeleur #crêpes

Retour à l'accueil