Elodie Souriau sur son stand au marché de Montoire

Elodie Souriau sur son stand au marché de Montoire

Tous ceux qui fréquentent le marché de Montoire connaissaient Bernard Lagueyrie auquel on avait attribué le surnom d’ « Olive », par référence sans doute aux produits qu’il vendait. Il y a quelques temps, « Olive » a pris sa retraite et c’est une toute jeune et charmante jeune femme qui le remplace, Elodie Souriau ; si celle-ci n’est peut-être  pas encore connue de tous, ce n’est pas le cas de sa famille  dont l’entreprise d’élevage de porc et de charcuterie est une référence dans la région. Elodie a 24 ans et elle est bourrée de courage et de dynamisme. « Cela me plait beaucoup de vendre sur le marché ; c’est un travail que je connais bien puisque mes parents le faisaient. L’ambiance est très particulière, conviviale ; nous formons une sorte de grande famille chaleureuse. »

Que trouve-t-on sur le stand d’Elodie ? Je serais tentée de dire, tout ce que l’on ne trouve pas ailleurs : un grand choix d’olives bien sûr, françaises, grecques, italiennes, espagnoles et également des tapenades, des taramas, des poivrons farcis… Il y a aussi des légumes secs , différentes variétés de riz, de lentilles, etc. et, enfin, des fruits secs (pruneaux, abricots….), des noisettes, des amandes… des citrons confits, des tomates séchées… Il faut ajouter plusieurs variétés de pâtes fraîches, des fruits confits, des quantités d’épices, de l’huile d’olive de Provence et de Sicile, plusieurs variétés de thé (Ceylan,  Chine, Darjeeling…) et également des oignons, des échalottes et de l’ail frais. Tout est vendu en vrac ; les clients peuvent trouver là tous les ingrédients nécessaires à la préparation de recettes originales et si, par hasard, ils ne trouvent pas leur bonheur, Elodie, pourvu qu’on lui laisse un peu de temps, saura dénicher le produit rare.

Elodie ne vend que sur les marchés : à Montoire, le mercredi toute la journée et le samedi matin ; à Vendôme, le vendredi matin et à La Chartre, le jeudi matin.

Pour transporter ce stock diversifié et impressionnant, la jeune commerçante a dû apprendre à  tracter une remorque de 7m de long, ce que beaucoup refuseraient de faire. Elle s’approvisionne à Rungis « Il y a très peu de femmes ; la plupart sont cantonnées dans les bureaux. » Mais qu’importe, Elodie a du caractère, mais aussi beaucoup de gentillesse et de bonne humeur et « j’ai reçu un excellent accueil de la part des acheteurs comme des vendeurs. »

Si vous fréquentez les marchés de Montoire, Vendôme ou La Chartre, allez rendre visite à Elodie, son stand est exceptionnel par la variété et la qualité des produits proposés. Ils vous permettront de concocter des plats insolites ou d’ajouter à des préparations classiques la petite touche qui les fera remarquer de tous ceux qui auront la chance de les déguster.

                                                         

                                                                    Sabine Campion

 

#marchédeMontoire #olives #épices

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

Retour à l'accueil