André Guicheteau au coeur d'un magnifique paysage de fleurs et de verdure

André Guicheteau au coeur d'un magnifique paysage de fleurs et de verdure

 

Le territoire de VAL DU LOIR constitue le bassin de vie dans lequel notre population a, ses habitudes quotidiennes de vie, ses relations sociales et ses activités économiques. Le projet de territoire a pour principal objectif de conforter ce bassin de vie de proximité, à travers les réalisations suivantes :

1- La Maison des Services.

La CCVL a pris la décision de réaliser une Maison des Services afin de maintenir des services de proximité au bénéfice de la population.

Le site retenu pour construire cette Maison des Services est la zone d’activité du Super U. Ce n’est pas, à mes yeux, la meilleure implantation. Une implantation, plus dans le bourg de  LA CHARTRE, avec des places de stationnement est préférable : le site des « Trèfles ».

2- Le centre social du Val du Loir

Le Centre Social du Val du Loir doit voir son activité de service de proximité confortée, sécurisée avant la création de la grande intercommunalité Loir-Lucé-Bercé au 1er janvier 2017. Notre centre social est mal logé aux « Trèfles » car il y est à l’étroit, tant pour les activités d’accueil du public jeunesse que pour l’épicerie solidaire. De plus, les locaux ne sont pas conformes aux normes d’accessibilité  des  PMR. Relocaliser une partie des activités du centre social sur le site de « Rochemarie » risque de créer des difficultés de fonctionnement sur 2 sites, sans doute couteuses. Le plus adéquat serait d’acquérir l’école « Sainte-Marie » et y installer l’ensemble des activités du centre social Val du Loir.

Une adaptation (grâce à la construction d’un ascenseur de type hydraulique)  de l’accès aux PMR du site des « Trèfles » permettrait d’y réaliser la Maison des Services du Val du Loir.

L’école « Sainte-Marie » pourrait localiser toutes ses activités sur son site de RUILLÉ.

3 - Le Numérique pour conforter l’attractivité économique de notre VAL du LOIR

Dès la fin du mandat précédent la CCVL a bien pris la dimension de l’intérêt du numérique pour notre territoire rural et touristique. Non seulement, elle a fait acte de candidature pour le déploiement de la fibre optique mais elle a, également, provisionné des fonds importants pour ce déploiement.

VAL du LOIR vient d’être retenu pour bénéficier de la 1ère tranche de ce déploiement dès l’année 2016.

Nous construisons une Maison des Services sur la zone d’activité. Prévoyons la possibilité de l’adapter en vue d’y réaliser une « ruche numérique », un « FabLab » et de la doter d’objets connectés comme une imprimante 3D.

Avec le Numérique, se joue une grande partie de notre avenir économique  et de notre attractivité.

4-Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI)

Nous avons, fin 2014, à l’unanimité des 9 conseils municipaux et de la communauté de communes, décidé d’élaborer le PLUI de l’ensemble de notre territoire. Il a pour objet de définir le droit des sols, de déterminer le statut foncier de chacune des parcelles de notre territoire. Il a pour vocation d’ancrer notre projet de territoire dans le paysage de nos villages, de nos bourgs et de nos zones d’activité. Une fois validé, il permettra à chaque maire de délivrer ou non les autorisations d’urbanisme.

Nous engageons, la seule, 1ère phase de diagnostic et des enjeux, en 2016. Le PLUI sera validé par la conférence des maires de la future grande intercommunalité Loir-Lucé-Bercé et par son conseil communautaire.

5-Conforter la personnalité de notre VAL du LOIR

Au quotidien, la population de notre territoire trouve dans nos 9 communes et, en particulier, dans notre bourg-centre : les emplois, les services, les activités, les commerces, les artisans et les loisirs qui font notre vivre ensemble.

La CCVL a permis au cours de ces 20 dernières années d’enraciner ce vivre ensemble. Les élus locaux ont construit ensemble une vraie dynamique.

Notre Val du Loir, grâce à ses nombreux atouts : qualité de vie, paysage, architecture, vignoble, gastronomie, tourisme, rivière, lac, tranquillité, faune, flore, doit pouvoir continuer à faire vivre cette personnalité.

 

Le projet de commune nouvelle porté par la communauté de communes n’a pas rencontré l’adhésion de l’ensemble des communes. Nous pouvons poursuivre avec ceux qui le souhaitent le travail entrepris depuis 20 ans sous une forme à déterminer ensemble.

Néanmoins, la CCVL et ses 9 communes forment les dix doigts de nos 2 mains, aussi :

 

PRENONS NOTRE AVENIR À PLEINES MAINS

ACCOMPAGNONS NOS TALENTS

 

                                                                                                                                                                                                                       André GUICHETEAU

#ValduLoir #communenouvelle #CCVL #AndréGuicheteau

 

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil