Montoire, une agréable petite ville de quelque 4 000 habitants

Montoire, une agréable petite ville de quelque 4 000 habitants

 

En fait, j’ai hésité entre plusieurs titres dont un autre en rapport avec un aveu, à vrai dire insolite chez « les princes qui nous gouvernent » : « J’ai fait de la politique politicienne »,voici qui devrait enrichir le dictionnaire des citations !

Le point d’interrogation du titre était signe d’un doute ; celui-ci s’est au moins renforcé. Comme l’avait laissé prévoir Gilles Strecker lors du débat qui a eu lieu lundi 23 novembre au conseil municipal de Montoire, ce qui lui a valu quelques railleries démenties par les faits, la Communauté du Pays de Vendôme s’est, à une large majorité, prononcée au même moment contre la communauté à 105. Dès lors, la construction échafaudée dans les coulisses conserve-t-elle un sens ? Faudra-t-il attendre encore longtemps pour voir Vendôme et Montoire former une seule agglomération grâce à quelques lotissements le long de la D917 doublés d’une ligne de tramway renvoyant le TTVL aux oubliettes et permettant d’occulter Thoré, Trôo et, entre les deux, l’aire des gens du voyage et la déchetterie ?

Le premier étage de la mairie a donc été le théâtre d’une séance très instructive : d’un côté une majorité silencieuse (à une ou deux exceptions près) qui, dûment chapitrée lors d’une réunion interne la semaine précédente, s’est contentée d’écouter et de suivre son chef ; de l’autre, les rares qui avaient pris la peine de s’informer et de penser par eux-mêmes : Anne Cantegreil, Alain Haudecoeur, Michel Durand et Gilles Strecker.

S’appuyant sur un tableau blanc, comme il y a quelques années, il avait utilisé des poupées russes dans le débat avec Maurice Leroy sur le même sujet, Guy Moyer a résumé les arguments en faveur de la grande communauté tout en pointant quelques défauts : incertitude, notamment financières et préparation pour le moins insuffisante ( « scénarios orientés »). « Il vaut néanmoins beaucoup mieux voter pour le schéma proposé car cela permettra aux élus de s’approprier le projet en se montrant à la fois acteurs et novateurs ! » a-t-il conclu.

L’arrivée sur le tapis, à la suite d’une intervention de Michel Durand,  de la question du financement de la construction du centre nautique de Vendôme et de la rénovation de la piscine de Montoire, tous deux plus ou moins en concurrence, a servi de point de départ à Gilles Strecker « L’attribution de la subvention à Montoire pour 2016 n’est pas actée et nous devons nous garder de prendre les autres pour des saints ; ne soyons pas naïfs ! Il faut se donner le temps d’une préparation minutieuse et nous disposons d’un projet (« celui des anti-105 ») qui répond parfaitement à cet impératif. Nous sommes tous pour la mutualisation ! »

C’est à ce stade que Guy Moyer est revenu sur son changement d’opinion tout en exprimant sa vision d’une pyramide institutionnelle, avec au sommet la région, puis le département (si non supprimé),de grandes communautés d’agglomération (précision à retenir), enfin deux niveaux de « gouvernance », les anciennes communautés et, à l’intérieur, des pays ou des communes nouvelles. Non seulement le millefeuille augmente en épaisseur, mais son prix augmente aussi !

Après que Maxime Barbot eut déploré l’absence de consultation de la population, Alain Haudecoeur a insisté sur la hausse prévisible des impôts locaux, le lissage ne faisant rien à l’affaire et Gilles Strecker a prédit que cette augmentation n’apporterait rien à Montoire « D’où viendra alors l’argent nécessaire pour la piscine ? » A la différence de Montoire, les travaux prévisionnels concernant la CCVLB  prouvent qu’elle  a les moyens « de faire des choses ». Enfin, des sondages montrent que les conseillers de la Communauté de Vendôme, tenus pour acquis au projet, seraient plutôt contre.

Le conseil municipal s’est prononcé à une large majorité en faveur du grand Vendômois ; pendant ce temps à Vendôme…

                                                                                                                                                                                                                   X.C                                                                                            

#communautéà105 #conseilmunicipaldeMontoire #CommunautédecommunesduPaysdeVendôme #CCVLB

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

 

Retour à l'accueil