"Call of Duty", un jeu très violent mais prisé des ados

"Call of Duty", un jeu très violent mais prisé des ados

 

La dernière version de ce jeu de guerre très prisé des adolescents vient de sortir il y a une dizaine de jours. Depuis plusieurs mois certains l’avaient réservée et, souscripteurs sans le savoir, ceux là ont eu droit en prime à quelques images en boîte métallisée et autres petits cadeaux. Depuis que cette nouvelle version de leur jeu préféré leur a été livrée par Chronopost, Bryan, Raphaël, Lucas et l’ensemble de leur « team » s’y affrontent plusieurs heures par jour, au détriment parfois de leurs leçons et devoirs qu’ils négligent.

Hier, alors que la télévision relatait en boucle une autre violence, bien réelle celle-là, il nous a semblé intéressant de comprendre comment ces adolescents qui pratiquaient presque quotidiennement le tir à la « Kalach » percevaient l’action des terroristes d’une part et la riposte des forces de l’ordre d’autre part. Pas toujours prolixes habituellement les jeunes ont défendu avec vigueur la morale de leurs « héros virtuels » qui n’auraient d’autres missions que de détruire les méchants, terroristes (tiens donc !) fantômes ou autres zombies ennemis du genre humain.

A y regarder de plus près, ce jeu –normalement déconseillé aux moins de 18 ans, mais personne n’en respecte la préconisation- propose des actions très violentes, des missions impossibles complètement déconnectées du réel effectuées par des cyber-héros qui ont tous les pouvoirs. Et sans être expert psychiatrique on peut très vite en discerner les dangers sur des personnalités fragiles. Le sang gicle sur les murs et les cervelles explosent dans un graphisme hyperréaliste digne des pires films d’horreur et un accompagnement rock aussi dérangeant que réussi.  

Un analyste expert en décodage est venu hier à la télévision expliquer que Call of Duty Black Ops, entre autres jeux video, pouvait permettre aux terroristes bien réels ceux-là de se donner des  consignes, d’échanger des informations voire donner des ordres à travers la planète, la communauté des joueurs habituels et passionnés étant internationale.

Il n’est pas question de remettre en cause la réussite des studios californiens, de Treyarch et Activision qui pour réaliser ces Opus ont fait appel à de nombreux artistes à l’origine d’« artworks » souvent magnifiques et inspirants. Mais il paraît sage aux passionnés comme à leurs parents de rester vigilants quant à la qualité des compétiteurs inconnus « invités à jouer ». Quant aux lycéens et collégiens qui voudraient réussir leurs études, à eux d’être raisonnables et de limiter leurs temps de jeu.

 

Pour info et de source très sûre:  Call of Duty Black Ops I II et III c’est 175 millions de jeux vendus depuis le lancement du premier volet de la Saga soit à peu près un vendu toutes les 2 secondes. Et aussi plus de 100 milliards de parties en ligne disputées à ce jour par plus de 100 millions de joueurs dans le monde. La toute première convention de e-sport tenue par Activision (l’un des partenaires fabricants du jeu) en 2011 a évolué jusqu’à organiser la très spectaculaire Call of Duty Championship (genre Olympiades du jeu vidéo). Les meilleures équipes (4 joueurs) se sont partagées la somme record d’un million de dollars lors des phases finales et les joueurs qui atteignent ces niveaux sont de véritables athlètes (concentration extrême, réflexes hors du commun et “vista” d’un Djokovic).

Cet univers est très prisé par les "djeunes" qui se positionnent dans un avatar, un héros qui les transcende... ils jouaient autrefois aux gendarmes et aux voleurs puis aux cow-boys et aux indiens... autre époque, autres moyens... l’important n’est-il pas que les bons continuent de l’emporter sur les méchants?

                                                                      Anne Braillon

#CallofDuty #jeuxvidéos #violence

 

   

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook :          https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

             

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

                                                                                   

 

 

 

Retour à l'accueil