Le Grand Villemalour, la tour de la chapelle

Le Grand Villemalour, la tour de la chapelle

Visite rapide

Un aveu de 1408 décrit sommairement les lieux : "hostel et habergement (logis)... court, garenne à connins (lapins), plesses, etc..." Ne sont pas mentionnées les douves qui ont doublé ou remplacé les plesses, ces haies constituées d'arbrisseaux dont les branches étaient entremêlées, constituant donc un obstacle difficilement franchissable; elles ont pu être creusées lors de la réalisation des aménagements définitifs, plus tard dans le XVème siècle.

Le corps de logis a subsisté : il est situé presqu'au centre d'un trapèze ( 80 x 100 m) délimité par les fossés. Autour de la cour se trouvaient des bâtiments à usage de dépendances dont un seul a survécu, plutôt dénaturé. La construction principale, de plan rectangulaire, est surmontée d'une toiture pentue en tuiles plates; on accède à l'intérieur par une porte percée au milieu de la façade exposée au midi. De part et d'autre, s'élevaient deux petites tours symétriques possédant leur propre entrée;  à l'ouest, l'une abritait une chapelle; l'autre était une fuie, disparue depuis le passage de Gervais Launay qui a dessiné le manoir vers 1850.

L'aménagement intérieur de la gentillommière est très simple, voire rustique. Une fois franchie la porte, l'on découvre un petit vestibule transversal, qui conduit aux deux grandes pièces du rez-de-chaussée, et l'escalier intérieur très simple , en bois,  qui mène à l'étage. A droite et à gauche se trouvent ces deux lieux, chacun éclairé par une fenêtre. Le premier est la cuisine ou la pièce commune pourvue d'une cheminée adossée au mur pignon et recèlant, autrefois, un four à pain faisant une saillie circulaire au dehors.  De l'autre côté, c'est la "grand'salle" destinée au seigneur et à sa famille; elle possède également sa cheminée où l'on a installé un nouveau four à pain  qui, lui, fait une saillie carrée. Les autres aménagements permanents sont plutôt sommaires : un évier et deux niches. Derrière l'escalier, l'espace est occupé par la "chambre aux dépensiers" dans laquelle l'on entreposait les réserves alimentaires, le trésor et les chartes relatives au fief. Les chambres à l'étage étaient très simples et dépourvues de cheminées.

Dans un angle de la pièce seigneuriale, une ouverture permet d'accéder à l'intérieur de la tour de la chapelle. La toiture en poivrière, revêtue d'ardoises, recouvre une voûte en croisée d'ogives dont les nervures simples descendent jusqu'au sol. La clef en disque, entourée d'un tore, est ornée d'un parchemin aux coins enroulés. Eclairée par un oculus  et par l'imposte gothique qui surmonte la porte extérieure, la chapelle possède un lavabo et une niche-crédence destinée à recevoir les burettes. Le lieu devait également contribuer à la défense du manoir au moyen de deux cannonières à fente de type monolithique, l'une commandant la porte d'entrée du bâtiment, l'autre le pont franchissant les douves, la principale défense passive encore évoquée par Marie Dubois dans sa conversation avec Louis XIV en 1665.

Pour résumer, la situation de Villemalour apparait un peu paradoxale. Fief appartenant à une famille puissante qui, au Moyen Age, contrôlait la vallée du Loir à la hauteur de Trôo, Villemalour se présente comme un manoir plutôt modeste, d'où tout élément décoratif est absent, mais dont certains aménagements rappellent la grandeur passée: les douves, le pigeonnier disparu et surtout la chapelle de type castral, justifiant peut-être l'existence d'une prestimonie.

Le Petit Villemalour

Enfin, simple métairie dès le départ, le Petit Villemalour conserve une grange en colombage d'un volume considérable; sa toiture repose sur une charpente d'autant plus imposante que tout poteau de soutien est exclu. La porte formée de deux grands ventaux parait impressionnante.

#LeGrandVillemalour #MaisonsPaysannesdeFrance #SaintMartindesBois #Trôo #SaintJacquesdesGuérets #MarieDubois

 

Vous pouvez répondre à notre sondage sur :

https://poll-fr.herokuapp.com/sondage/wydjjg

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Le-Mille-Pattes/432340846919148?pnref=story

                     https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

Retour à l'accueil