L'Equateur, le Kalimantan ( Bornéo) et le Salvador
L'Equateur, le Kalimantan ( Bornéo) et le SalvadorL'Equateur, le Kalimantan ( Bornéo) et le Salvador

L'Equateur, le Kalimantan ( Bornéo) et le Salvador

Samedi après-midi, le 15 août, le programme du Festival avait réservé le Quartier Marescot à une diversité de spectacles en plein air.  Ceux-ci sont toujours prisés par un public qui n'hésite pas à véhiculer chaises et fauteuils pliants pour apprécier plus commodément les représentations qui occupent les trois scènes installées près du Loir et le long de la rue. De plus, cette année, il a eu droit à deux évènements nouveaux. Il s'agit d'abord des animations proposées par l'ensemble "Winayataqui" qui s'emploie inlassablement à faire partager la force, l'émotion et la beauté de la musique des Andes, spécialement celle des environs du lac Titicaca que se partagent le Pérou et la Bolivie : une véritable initiation à l'art de la flûte ! L'ensemble a cédé la place à la troupe de la Guadeloupe "Les Balisiers de Basse Terre", qui a monté un défilé de mode traditionnelle, commenté avec humour, une  plongée instructive dans la société coloniale des Antilles par le vêtement féminin. Tout s'est terminé par la célèbre biguine "Ba moin en ti bo doudou" reprise en choeur par l'assistance.

Auparavant, dès 15h, la foule s'était agglomérée autour des estrades pour voir ou revoir les troupes qui ont été la vie de Montoire durant la semaine écoulée : celle du Portugal qui a fait revivre un passé qui, somme toute, nous est encore proche; celle du Salvador dont on a découvert les danses qui allient les influences mayas et espagnoles; celle du Burundi dont les tambours au rythme symcopé ont résonné tout le long du Loir; celle du Tibet, avec ses chants sacrés ou épiques; celle de la Guadeloupe à la chaleur communicative; celle de l'Equateur,  marquée par la voix Quechua, arrivée et repartie en dansant; celle de la Russie dont on a peine à imaginer le ressort si près du Cercle polaire; celle du Kalimantant, aussi remarquable par sa gentillesse que par son authenticité culturelle; celle de la Slovaquie à la chorégraphie si fraiche; enfin celle du Sri Lanka avec ses danseuses frêles et insaisissables.

Le public n'a pas manqué de prolonger son plaisir en suivant le grand défilé de toutes les troupes autour de la place Clémenceau qui a clos un après-midi que le monde entier était venu enchanter.

#Festival de Montoire

 

Vous pouvez répondre à notre sondage sur :

https://poll-fr.herokuapp.com/sondage/wydjjg

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Le-Mille-Pattes/432340846919148?pnref=story

                     https://www.facebook.com/profile.php?id=100008787857808

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

Le défilé de mode organisé par la GuadeloupeLe défilé de mode organisé par la Guadeloupe
Le défilé de mode organisé par la GuadeloupeLe défilé de mode organisé par la GuadeloupeLe défilé de mode organisé par la Guadeloupe

Le défilé de mode organisé par la Guadeloupe

Retour à l'accueil