Samuel Tasinaje a créé la guitare de ses rêves

Samuel Tasinaje a créé la guitare de ses rêves

La cave d’Aprille Glover nichée dans le tuffeau face au château de Lavardin, accueille jusqu’à la fin septembre une surprenante exposition intitulée « Petits formats, grande surprise ». Quatre artistes de talent ont investi ce lieu insolite dont Aprille nourrit sa créativité, allant même jusqu’à inclure Paris entre les parois de roche de ce lieu où elle vit et travaille dans un même espace en s’imprégnant du minéral brut et de la nature environnante.

Ses trois invités ont des personnalités tout aussi étonnantes ; ils ont en commun de vivre et de créer dans un univers multiculturel dont ils côtoient  les différentes expressions, explorant, tour à tour, les unes et les autres.

Qui ne connait Coline Serreau qui a réalisé son premier film en 1975 et a remporté un succès planétaire avec « Trois hommes et un couffin ». Présentation simpliste pour une artiste qui a suivi les cours du Conservatoire national de musique,  qui a été élève à la « Scola Cantorum »,  à l’Ecole nationale du cirque et, enfin, au centre national des arts et techniques du théâtre de la rue Blanche. Coline est aussi photographe, dessinatrice, compositrice et elle dirige la chorale Delta que nous aurons le plaisir de retrouver à Lavardin, le 19 septembre.

Samuel Tasinaje a un parcours tout aussi étonnant que sa mère. Il a commencé sa carrière à 7 ans, en jouant une pièce au Palais des Papes à Avignon ; à l’adolescence, il s’est intéressé au street-art qui lui a inspiré la décoration des murs des toilettes de son lycée. Il a suivi les cours de l’ENSATT et a fondé le théâtre Akhenatome puis il s’est tourné vers le cinéma où il a reçu de nombreuses distinctions avant de se lancer dans la publicité, les clips, la réalisation de téléfilms et enfin l’art du collage. Figure en bonne place dans l’exposition, la guitare de ses rêves réalisée par ses soins et décorée de collages.

Sylvain Foucher est lavardinois depuis cinq ans. Après avoir poursuivi des études scientifiques et littéraire, il a travaillé dans le monde du cinéma et pratique plusieurs disciplines artistiques : sculpture, modelage, peinture, etc. Depuis, il s’est lancé dans la création d’images à l’encre de Chine, sur papier marouflé ; ce sont des visages qui « tentent, avec une certaine stupeur poétique, d’exprimer leur singularité anonyme. »

Quatre personnalités à l’expression artistique multiple sont réunies dans un lieu que l’on pourrait qualifier de « portes d’un autre monde », souterrain et minéral, sauvage et indéchiffrable : « Portes de l’Enfer » ou « Portes du Paradis » ?

Aprille Glover : cave de la Résistance, 22 grande rue, 41800 Lavardin

Ouvert du jeudi au dimanche de 14h30 à 18h30. Jusqu’au 27 septembre

#Lavardin #PetitFormatGrandeSurprise #AprilleGlover #ColineSerreau

Vous pouvez répondre à notre sondage sur :

https://poll-fr.herokuapp.com/sondage/wydjjg

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Le-Mille-Pattes/432340846919148?pnref=story

                     https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil