La rentrée scolaire : un moment souvent difficile en zone rurale où l'on craint les fermetures de classe

La rentrée scolaire : un moment souvent difficile en zone rurale où l'on craint les fermetures de classe

Nous sommes à la veille de la rentrée scolaire et dans nos villages combien attendent avec crainte le verdict ultime du comptage. S’il manque un seul élève, la classe est supprimée quels que soient les efforts faits par les municipalités, les parents, les enseignants.

On peut donc légitimement s’étonner que certains rejettent la « commune nouvelle » qui permettrait, en regroupant une population plus nombreuse, non seulement d’avoir un nombre d’élèves plus important mais aussi de choisir l’implantation des écoles parce que cette entité recevrait toutes les attributions de la commune, ce qu’on appelle la compétence générale.

La loi NOTRe qui vient d’être votée et qui va régir l’avenir des collectivités territoriales, contraint les communautés de communes de moins de 15 000 habitants à une fusion avec leurs voisines. De quel poids pèseront les bourgades, même les plus importantes de nos zones rurales ? Le nombre de leurs élus, l’éloignement du centre, ne leur permettront pas de peser efficacement sur leur avenir, notamment en matière d’éducation.

Le monde change, notre pays change, la vie de nos collectivités locales est affectée, qu’on le veuille ou non. Ne vaut-il pas mieux accompagner le changement que de le subir ? L’intérêt général ne doit-il pas prévaloir pour tout le monde ?

#rentréescolaire #communenouvelle #zonerurale

Vous pouvez répondre à notre sondage sur :

https://poll-fr.herokuapp.com/sondage/wydjjg

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Le-Mille-Pattes/432340846919148?pnref=story

                     https://m.facebook.com/pages/Le-Mille-pattes-Campion/1597797927138358?ref=tn_tnmn&__nodl

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

 

Retour à l'accueil