Le drapeau du CIOFF

Le drapeau du CIOFF

C'est mardi qu'a eu lieu la cérémonie d'ouverture du 43ème Festival de Montoire. A 16h30, les dix troupes participantes étaient rassemblées dans la cour de l'Hôpital Antoine Moreau avant de rejoindre l'Hôtel de ville par la rue Saint-Laurent et le pourtout de la place Clémenceau, précédées par l'emblème du Conseil international des organisations  de festivals folkloriques. Comme d'habitude, une foule considérable s'était massée sur les trottoirs et à l'approche de la mairie pour admirer le spectacle offert par les tenues traditionnelles, si différentes les unes des autres même à l'intérieur d'un même groupe (les Dayaks des côtes et ceux des forêts du Kalimantan) : robes étroites ou larges, jupes longues, saris, pantalons, vestes, gilets diversement teintés, ornés de broderies, coiffures de toutes sortes, chapeaux, toques et diadèmes (Russie), enfin plumes, masques (Tibet, ensemble créé par le Dalaï Lama), bijoux et apprêts. De temps à autres, les troupes s'arrêtaient pour des danses, véritables tourbillons de couleurs, ou des performances acrobatiques. Les oreilles n'étaient pas moins sollicitées que les yeux par les musiques et les chants apportés par quatre continents : nul ne pouvait rester insensible à la puissance des tambours burundais portés sur la tête par des athlètes enveloppés dans leur drapeau national.

 

Le Burundi, Le Kalimantan, la Slovaquie et la Russie.Le Burundi, Le Kalimantan, la Slovaquie et la Russie.
Le Burundi, Le Kalimantan, la Slovaquie et la Russie.Le Burundi, Le Kalimantan, la Slovaquie et la Russie.

Le Burundi, Le Kalimantan, la Slovaquie et la Russie.

Arrivées devant l'Hôtel de ville, les représentations se sont alignées devant l'estrade des personnalités offcielles. Le président du Festival, Philippe Proust, a salué chacune d'entre elles en insistant notamment sur le première apparition à Montoire de la Guadeloupe et du Salvador, la plus petite République d'Amérique centrale. Il n'a pas manqué de relever la présence d'Amanza, dix ans, la plus jeune danseuse du Sri Lanka et du Festival." Se rassembler n'est pas de ressembler ! " a-t-il constaté. La confirmation est venue rapidement des messages adressés par les délégués des troupes dans leur langue respective.

#FestivaldeMontoire

Vous pouvez répondre à notre sondage sur :

https://poll-fr.herokuapp.com/sondage/wydjjg

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Le-Mille-Pattes/432340846919148?pnref=story

https://www.facebook.com/profile.php?id=100008787857808

Twitter: https://twitter.com/LPattes

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil