A la Maison des vins de Thoré, Jean-Pierre Renard, Patrice Rat, Laëtitia Chaillou
A la Maison des vins de Thoré, Jean-Pierre Renard, Patrice Rat, Laëtitia ChaillouA la Maison des vins de Thoré, Jean-Pierre Renard, Patrice Rat, Laëtitia Chaillou

A la Maison des vins de Thoré, Jean-Pierre Renard, Patrice Rat, Laëtitia Chaillou

Pendant le week-end du 15 août, la Maison des vins de Thoré accueille trois artistes de renom : le sculpteur, Jean-Pierre Renard, les peintres Laëtitia Chaillou et Patrice Rat.

On ne présente plus Jean-Pierre Renard qui donne une nouvelle vie aux outils utilisés pour le travail agraire marqué par la main de l’homme.

Les œuvres présentées dans cette exposition sont intitulées « les portés ». « J’ai cherché, nous a-t-il dit, à simplifier au maximum les formes pour essayer d’atteindre une puissance d’expression plus forte. »  Des cercles de roues de charrettes, pièces très lourdes qui portent la marque du temps et de leur usage renouvelé sont devenus entre les mains de l’artiste des danseurs aux envolées aériennes pleins de grâce et de légèreté ; singulier voyage du matériau qui doit tout à l’inspiration et à la dextérité du sculpteur.

Dans le fond de la salle, on pouvait remarquer également deux bardages de bois sur lesquels on devinait un visage gravé  intitulés, « le diable » et « le lutin », véritables totems sortis, une fois de plus, de matériaux qui ont vécu et auxquels l’homme a  imprimé sa marque.

Jean-Pierre Renard se livre également à des recherches  picturales ; Sur un papier assez fort, il travaille avec du bitume parfois rehaussé de touches de peinture acrylique rouge ; Les titres de ces peintures sont évocateurs : « Sous la lune », « Migration »…

Il faut mentionner également, une curieuse table réalisée au moyen de deux bineuses à chevaux et d’un couvercle de bidon métallique de 200 l, décoré d’une étonnante patine.

Patrice Rat habite Sainte-Anne ; il dessine et peint des aquarelles  avec un sacré talent, des animaux, notamment les oiseaux qui vivent ou passent dans notre région. « Je fais un croquis sur le vif à partir duquel je travaille ; pour les finitions, j’utilise des photos ou des reproductions. »

« Hua Niao » , « fleurs et oiseaux »  constitue une branche à part entière de l’art de la Chine ; Patrice Rat fait partie de ces artistes qui aiment la nature, savent l’observer et la restituer vivante sur leur toile. A cause de cela, ses aquarelles font penser aux vieux maîtres de la peinture chinoise qui continuent à nous enchanter.

Laëtitia Chaillou a fait des études d’art appliqué à Paris. Elle travaille dans le domaine de l’animation enfance/jeunesse. L’une de ses spécialités est le portrait, elle en propose plusieurs dans le cadre de cette exposition. Leur regard étrange vous interpelle et vous fascine.

#Maison des Vins de Thoré #Jean-Pierre Renard #Patrice Rat #Laetitia Chaillou

Vous pouvez répondre à notre sondage sur :

https://poll-fr.herokuapp.com/sondage/wydjjg

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Le-Mille-Pattes/432340846919148?pnref=story

                     https://www.facebook.com/profile.php?id=100008787857808

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

Retour à l'accueil