Marc Brazey, créateur du spectacle, dans le chai d'Olivier Champion

Marc Brazey, créateur du spectacle, dans le chai d'Olivier Champion

 

Après avoir organisé un concert à la cave de Dauvers, chez Corinne Noury, à Ruillé, l’Office de tourisme de la vallée du Loir avait programmé une séance de théâtre dans le chai d’Olivier Champion à Poncé où il produit Jasnières et Coteaux du Loir. Une dégustation de Coteaux du Loir blanc « Clos de Bénéhard » 2014, a fait patienter les participants jusqu’au lever de rideau.

C’est à la « Compagnie du Petit Monde », basée à Avoine (37) qu’il est revenu de proposer un spectacle sur le thème de la vigne. Sous le titre  « Le Troisième Jour ou la véritable –mais très personnelle et non exhaustive- histoire de la vigne et du vin, de la Genèse à nos jours… », l’auteur, Marc Brazey, en utilisant comme marionnettes les seuls objets du monde viticole, a déroulé une sorte de récit épique qui, en 35 minutes, a entrainé les spectateurs dans un voyage au cours du temps.

Tout  commence par le Big-Bang, simulé par le bruit de bouchons qui sautent ; le troisième jour, l’aube survient la vigne se met à pousser ; A la quatrième étape, Adam et Eve représentés par de gros tirebouchons en bois sont tentés par le fruit défendu, une grappe de raisin bien sûr ! Sautant allègrement les siècles, nous retrouvons Noé et son Arche, le patriarche étant, dit-on, le premier à avoir connu les plaisirs de l’ivresse en vidant force cruchons ; un nouveau saut dans le temps, et nous voici chez les pharaons où le fruit de la vigne remplit une charrette au milieu de laquelle trône une amphore ; le voyage se poursuit par la Grèce puis Rome, la conquête de la Gaule, l’implantation des vignes ; au cours du Bas-Moyen Age, les moines sont  des vignerons industrieux et créatifs. Hélas, bien plus tard, en 1863, le Phylloxera détruit massivement les vignobles français et européen, le salut venant des Etats-Unis d’où seront importés des plants destinés à être greffés avec des cépages locaux. En 1881, c’est l’ère du renouveau.

L’histoire simplement mimée avec tirebouchons, bouchons, tonneaux, bouteilles, etc. est pleine d’humour ; son fond sonore est constitué de musiques de films célèbres adaptées à la situation. Elle est qualifiée, à juste titre, par son auteur de « humoristico-pédago-œnologique ».

Le spectacle terminé, le public conquis a été convié par Olivier Champion à une nouvelle dégustation, de rouge, cette fois.

On ne peut que se féliciter de cette sympathique initiative de l’Office de tourisme de la vallée du Loir qui, en proposant de marier le vin et l’art, donne au premier une qualification nouvelle, celle d’œuvre d’art dont le vigneron est l’artisan inspiré. Le vin est le produit du terroir, des conditions climatiques et du savoir-faire comme de la personnalité du viticulteur.

Olivier Champion, rue Elie Savatier à Poncé-sur-Loir (72340)

T.06 68 60 72 43

#OlivierChampion #CompagnieduPetitMonde #OTVL #Jasnières #CoteauxduLoir

Vous pouvez répondre à notre sondage sur :

https://poll-fr.herokuapp.com/sondage/wydjjg

Vous pouvez suivre le Mille-Pattes sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Le-Mille-Pattes/432340846919148?pnref=story

                     https://www.facebook.com/profile.php?id=100008787857808

Twitter:       https://twitter.com/LPattes                              

Et nous contacter via :

overblog41@gmail.com

 

Retour à l'accueil