De grands peintres comme Picasso  se sont intéressés à la technique du gemmail

De grands peintres comme Picasso se sont intéressés à la technique du gemmail

Le gemmail fera partie des techniques artistiques présentées à la Biennale d'Art de Ruillé.. Celle-ci est née en France, de la rencontre de deux hommes, le peintre Jean Crotti "le fou de couleur" et le physicien "Emmanuel Malherbe Navarre, "le fou de lumière".

Le terme "gemmail" provient de la contraction entre les mots "gemme" (pierre précieuse)  et "émail". Se voulant un art de la transparence et de la lumière, le gemmail se présente comme une technique reposant sur l'assemblage de fragments de verre coloré, juxtaposés et superposés,  jusqu'à atteindre parfois plusieurs centimètres d'épaisseur; un liant vitrifié assure la fixation de l'ensemble, le gemmail, ayant alors l'aspect d'un volume comme un bas-relief.

Cette harmonie de couleurs et de lumières crée "un nouveau visage de la beauté", selon la formule de Jean Cocteau; l'oeuvre acquiert alors un surcroit de vie.

Le premier gemmail, réalisé par Jean Crotti, date de 1936; de grands peintres tels que Picasso, Braque, Rouault, Cocteau se sont intéressés à cette innovation. Le phlilosophe Jean Guitton affirmait : "Les peintres aiment voir leur travail gemmalisé".

En 1955, Roger Malherbe fonde l'atelier qui porte son nom, puis, en 1957, il crée avec Jean Cocteau, le prix international du gemmail qui récompense un artiste promu "peintre de lumière". Jacky Claveau est l'un d'entre eux; certaines de ses toiles ont été "gemmalisées" à Paris par l'atelier Malherbe. 

Pendant plusieurs décennies, il existait un musée du gemmail à Tours qui a malheureusement connu diverses vicissitudes.

BIENNALE D'ART DE RUILLE DU 4 JUILLET AU 23 AOÜT; Vernissage le 4 juillet à 15h

Communauté de la Providence. accès au cloître et au parc de 15h à 18h30

Renseignements : OTVL 02 43 44 40 0

 

#gemmail #Jacky Claveau #Emmanuel Malherbe Navarre #Biennale de Ruillé

Retour à l'accueil