Tom Hugues et Kate Kilbourne à TrôoTom Hugues et Kate Kilbourne à Trôo

Tom Hugues et Kate Kilbourne à Trôo

Après l'oenotourisme, voici tourisme et peinture, les deux n'étant pas inconciliables. Il y a longtemps que Trôo a acquis la réputation d'attirer les artistes : certains y vivent d'autres y viennent, attirés d'abord par le site et la vue incomparable qu'il offre sur la vallée du Loir qui coule à son pied. Ainsi, il y a quelques jours, l'on pouvait voir une demi-douzaine d'hommes et de femmes, devant un chevalet, le pinceau à la main, installés sur une terrasse d'où l'on découvrait parfaitement la vallée; ils s'efforçaient, avec application, de saisir les nuances d'un paysage dont les teintes évoluaient au gré d'un ciel changeant, lumineux ou assombri par de gros nuages.

Dans ce petit cénacle d'amateurs, surtout nord-américains, l'on pouvait trouver Colette venue de San Francisco, Jinny et Karen, arrivées du Canada (l'une de l'Ontario, l'autre de la Colombie-Britannique) ainsi que Nicolas et Isabelle, tous deux de Renay près de Pezou ( Nicolas, un artiste confirmé est anglais).

Allant de l'un à l'autre, Tom Hugues apportait ses conseils sur les techniques de la peinture, le choix des couleurs, leur utilisation, le respect des proportions et de la perspective... Devenu professionnel depuis une vingtaine d'années, Tom s'est fait une réputation aussi bien comme portraitiste que comme paysagiste. A Trôo, il a d'ailleurs signé le portrait d'un autre artiste, bien connu, aujourd'hui disparu, François Estrada.

"Venu à Trôo, il y a une douzaine d'années - nous a confié Kate Kilbourne , l'organisatrice du stage - Tom y a beaucoup peint mais a dû laisser ses aquarelles sur place au moment de repartir; il les a retrouvées, des années plus tard et les a exposées avec beaucoup de succès.

"Quant à moi, j'ai commencé des études à Princeton (New Jersey), petite ville que son université a rendu célèbre, et je les ai poursuivies en France (Lettres et Beaux-Arts); j'ai découvert Trôo où j'ai acheté la "Cave Yuccas" en 2000. Je partage donc mon temps entre Trôo et San Francisco où je me consacre à la conception de sites internet et aussi à la gravure; ici, j'ai d'ailleurs eu l'occasion de travailler avec Laurence Brignon. J'aime nouer des contacts, ailleurs qu'en ville, avec des gens ouverts et intelligents comme j'en rencontre à Trôo et le site me convient parfaitement; 

"Retapée, la maison qui allait avec la "Cave Yuccas" offrait une possibilité d'hébergement; Tom et moi avons eu l'idée de proposer des stages de peinture en plein air consacrés à l'initiation aussi bien qu'au perfectionnement. Au cours d'une semaine, comme celle-ci , nos stagiaires peuvent non seulement peindre mais aussi faire un peu de tourisme, découvrir les gens, le patrimoine, les sites naturels de la région et les caves ainsi que les manifestations artistiques les plus proches; le dernier jour, ils sont invités à exposer leurs travaux. Nous sommes très satisfaits de cette première et nous comptons organiser un autre séjour du 10 au 17 octobre avec cette précision que tous les candidats seront les bienvenus, qu'ils viennent de loin ou de près."

Les cours sont donnés en anglais mais Kate maîtrise parfaitement la langue française et peut jouer le rôle d'interprète.

contact : www.pleinairfrance.com

#Trôo #Tom Hugues #Kate Kilbourne #Laurence Brignon #cave Yuccas (Trôo)

Des élèves venus des Etats-Unis et du Canada ou du proche Loir-et-CherDes élèves venus des Etats-Unis et du Canada ou du proche Loir-et-CherDes élèves venus des Etats-Unis et du Canada ou du proche Loir-et-Cher
Des élèves venus des Etats-Unis et du Canada ou du proche Loir-et-CherDes élèves venus des Etats-Unis et du Canada ou du proche Loir-et-Cher

Des élèves venus des Etats-Unis et du Canada ou du proche Loir-et-Cher

Retour à l'accueil