Didier Dupont, luthier à Ruillé, présente ses nouvelles guitares décorées

Didier Dupont, luthier à Ruillé, présente ses nouvelles guitares décorées

Didier Dupont était l'un des artisans invités au Bric à Brac de Ruillé, le 1er mai. Son atelier de lutherie-guitare est installé à Ruillé. Didier a aménagé, il y a deux ans, d'anciens bâtiments d'exploitation agricole.. Des deux salles, l'une est occupée par les machines à bois, scie, fraiseuse, ponceuse, polisseuse... l'autre qui sert à l'accueil, par des établis et des étagères supportant l'outillage à main, parfois en réduction comme ces "rabots noisettes" destinés à un travail minutieux; accrochées au mur ou posées dans leur housse ou leur étui, des guitares en attente; de l'autre côté des schémas de fabrication. Il n'est pas jusqu'aux vieilles poutres du plafond qui ne reçoivent entre elles des pièces de bois stockées là.

"Je suis arrivé non loin d'ici, à Louestault, dans les années 70. Au départ, j'ai reçu une formation d'électromécanicien ce qui m'a conduit à l'informatique. Cependant, j'ai toujours conservé la passion de la guitare depuis que mes parents m'en avaient offert une lorsque j'avais 12 ans. Très vite, j'ai appris à la régler, à la démonter, à la réparer; tout cela s'est fait sur le tas. Il y a huit ans, j'ai décidé de devenir indépendant, de me lancer à plein corps dans ma passion et de faire mon métier de celle-ci, ce qui est tout à fait autre chose que de vivre avec."

Après avoir exercé sa nouvelle profession à Tours, Didier Dupont a choisi de venir à Ruillé dont il apprécie le calme, pour y travailler. Ce déménagement n'a été possible que parce qu'il avait réussi à créer un portefeuille de clients demeurés fidèles, à Tours comme à Blois, Vendôme, Chinon et même Bourges. Il est vrai que Didier a mis au point plusieurs formules pour rester en relation avec sa clientèle grâce à d'autres luthiers, à des magasins ou des écoles de musique."Heureusement, la musique représente toujours beaucoup de volume; elle est présente un peu partout à un point que l'on imagine pas toujours.

"Je me suis spécialisé dans les guitares de tous types, classique, "folk", jazz et même électrique et dans tous les instruments à corde de la même famille tels que les banjos, les mandolines, les banjolines, les kouboukis (grecs), les Youkulélés (d'origine portugaise mais devenus symboles de l'archipel d'Hawaï et de la Polynésie). Je fabrique tout de A à Z , suivant un cahier des charges plus ou moins contraignant ou en fonction des goûts supposés du donneur d'ordre, ce qui oriente le choix du bois suivant sa densité ou sa capacité à conduire le son : épicéa, palissandre, noyer, ébène, acajou, érable. Je restaure ou répare aussi les instruments qui portent la trace d'un accident ou de la simple usure. J'effectue les réglages, je change les cordes, opérations qu'il est bon de répéter au moins une fois tous les deux ans pour la première et deux fois par an pour l'autre. Mes clients se recrutent dans tous les milieux : professionnels ou amateurs, adolescents ou retraités. Le luthier n'est pas nécessairement un virtuose, si ce n'est du rabot, mais il doit être polyvalent."

D'une rencontre à La Chartre est né un projet associant les savoir-faire de Didier Dupont et de Patricia Durand (La Fabrique des Artistes, rue Nationale) : le lancement de guitares électriques décorées; ce sont celles que Didier exposait à Ruillé le 1er mai..

Didier Dupont : T. 06 79 84 41 23 courriel atelierguiraresdidier@gmail.com

www.guitaresetvents.com

 

#Didier Dupont #luthier #guitare #Patricia Durand #Ruillé

Retour à l'accueil