une toile d'Eric Fleury à gauche et une de Taf Vanmarque à droiteune toile d'Eric Fleury à gauche et une de Taf Vanmarque à droite

une toile d'Eric Fleury à gauche et une de Taf Vanmarque à droite

C'est le 8 mai que "Tout Chahaignes en peinture" a ouvert ses portes en présentant trois peintres et un sculpteur. Comme d'habitude, autre sculpteur bien connu installé dans le village, Sam Phil exposait ses oeuvres les plus récentes dans son atelier.

Même si leur style est différent, le visiteur note un air de famille entre celui des peintres Eric Fleury et Taf Vanmarque qui a investi la salle des fresques. Pourtant, bien qu'ayant en commun une origine bretonne , le premier vit dans les montagnes du Vivarais, non loin de Joyeuse, en Ardèche, tandis que l'autre travaille toujours dans le Pays de Léon, au  nord-ouest du Finistère. Ce qui les réunit, c'est le choix de la couleur, celui d'une peinture à personnages enfin celui d'une représentation allégorique dont le sens a valeur d'avertissement.

A voir les toiles d'Eric Fleury, on comprend que celui-ci s'adonne également à la fabrication de marionnettes, à la création d'affiches ou à l'illustration d'ouvrages pour enfants. Ces toiles -mieux, ces images- nous entrainent dans un univers onirique et naïf qu'aurait aimé Marc Chagall, dominé par les teintes vives, le rouge, le jaune, le bleu, le vert. L'une d'elles s'intitule d'ailleurs franchement "Le Rêve de la grand-mère", peut-être par référence aux nombreux "Songes" issus de la tradition biblique; on y voit une femme allongée dans son sommeil au -dessus de laquelle passent un dirigeable et un biplan. Burlesques et comiques mais aussi tendres et pathétiques, hommes et femmes sont caractérisés par une énorme tête dont les deux yeux apparaissent sur le même profil, à la manière de Picasso. "Fruit de féérie amicale aux insensés", la lune est omniprésente ainsi que des ribambelles de petits animaux, éventuellement fabuleux, papillons, éléphants, oiseaux, poissons ou sirènes réduits à la même taille, qui peuplent le décor. Chaque tableau est singulier et tous méritent d'être contemplés.

Le monde de Tof Vanmarque parait beaucoup plus âpre : la critique sociale y est plus flagrante et la tonalité générale, servie par l'utilisation de l'acrylique, y est plus sombre, du moins plus sourde. Comme celui de Jérome Bosch, il n'est pas vraiment drôle !

"Ma peinture illustre les faits d'aujourd'hui dans toute leur complexité. Les réactions du monde et des citoyens face aux évènements quotidiens inspirent largement mon travail qui cherche à retranscrire le réalité à travers l'imaginaire et le langage de la peinture."

L'artiste donne à voir une multitude de personnages au corps déformé, aux attitudes étranges et à l'accoutrement insolite, souvent dominés par l'un d'entre eux ("Hiérarchie"). La signification de l'oeuvre est souvent renforcée par une foule de détails bizarres parfois inquiétants. Comme pour Eric Fleury, se contenter d'une impression générale ne suffit pas; il faut d'arrêter à chaque accessoires, et ils sont nombreux !  En cas de fatigue, l'on peut toujours choisir l'un des fauteuils qui a inspiré le peintre, celui de "la sieste de l'art contemporain", par exemple.

Tof Vanmarque partage la salle avec Bertrand Métranve, sculpteur venu du Loiret. Ses bronzes présentent des formes élaborées et surprenantes dans lesquelles s'opposent souvent le lisse et le rugueux. Le premier est associé à l'apparition du corps féminin, " le Piège" étant l'illustration la plus évidente.

Installé à "La Chahaignote", le troisième peintre, Alain Durand accorde une grande importance au dessin, ce qui se reflète dans ses tableaux qui allient la mine de plomb et l'accrylique. Sous son crayon et son pinceau, vestiges du passé et vieux objets, traités en nuances et en demi-teintes, sont transfigurés et rejoignent un univers livré au rêve et à la poésie.

Quant à Sam Phil, s'il parait toujours animé par la même inspiration, l'expression a évolué. De simple auxiliaire, la couleur est désormais passée à un rôle de premier plan, soit qu'elle fasse partie intégrante de l'oeuvre sculptée, soit qu'elle compose tout simplement un tableau.

                                                                                              Xavier Campion

#Tout Chahaignes en peinture #Sam Phil #Eric Fleury #Tof Vanmarque #Alain Durand #Bernard Métranve

Retour à l'accueil