Les musiciens se sont installés sous le kiosque de la place Clémenceau,

Les musiciens se sont installés sous le kiosque de la place Clémenceau,

Samedi 26 avril, jour du grand marché, les habitués de la place Clémenceau zigzaguaient entre les étals des charcutiers, des poissonniers, des fromagers, des marchands de légumes ou de nouveautés; les horticulteurs entourés d'un parterre de couleurs vives attiraient des clients aussi nombreux qu'exigeants.

Vers 11h, tous se sont fait surprendre par les premières notes de musique qui s'élevaient du kiosque -ayant retrouvé son rôle d'origine- dont le big band de "Charivari" avait pris possession -trompette, batterie, contrebasse, trombonne, tuba, guitare, etc. se sont livrés à un "boeuf" de leur cru mêlant improvisation instrumentale et morceaux de rap. "Qu'est-ce que tout ce "charivari" de bon matin ! sur la place du marché ?" Suivaient la description rapide des lieux et l'évocation des "jolies marchandes" qui a dû flatter plus d'une.

Composant et recomposant, facétieux et "trublionnant", les membres de cet orchestre  éphémère rassemblés autour de Médéric Collignon (deux Victoires de la Musique), invité par la Communauté de communes et par l'association vendômoise "Figures Libres" ont su redonner vie au sens originel du jazz : l'expression en toute liberté. La morosité du temps n'a pas empêché le public de se montrer sensible à un entrain communicatif; on a dansé sur le bitume de la place !

#Montoire #jazz #Charivari #Médéric Collignon#CCVLB #Figures Libres

Retour à l'accueil