Geneviève Naudin dans sa nouvelle galerie à Tours

Geneviève Naudin dans sa nouvelle galerie à Tours

Bon nombre de Couturois et de Couturoises s'étaient donné rendez-vous à Tours lors de la réception donnée par Geneviève Naudin, à l'occasion de l'inauguration d'une nouvelle galerie à part entière.

Situé rue Courteline, non loin de la Loire et presqu'en face de l'église N-D de La Riche, l'espace occupe une grande salle en longueur au rez-de-chaussée d'une maison ancienne. Chose curieuse : alors qu'aucune trace de séparation antérieure n'est visible, la pièce est équipée de deux grandes cheminées.

Le parti-pris est celui des teintes douces, blanc, gris du sol et des murs et vert Véronèse pour les poutres apparentes, ce qui convient parfaitement aux tableaux et aux meubles habillés ou décorés d'une main experte par Geneviève Naudin.

Quelle qu'ait été la destination primitive qui a donné leur forme à ces petits meubles dont beaucoup de tables à ouvrage, ceux-ci ont été repensés, peints avec des nuances plutôt pastel et habillés; chacun possède désormais sa propre personnalité que marque un nom parfois tiré de l'ancienne utilisation, "Cousette" ou du thème ornemental, "Petite lune aux pavots" mais l'on trouve surtout "Frosine", "Connivences", "Intrigues" ou encore "Revenez-y", une création d'un érotisme presque d'un fétichisme, rafiné, qui évoque, avec ses pieds galbés, une belle Andalouse tout de noir vêtue et tranche sur les autres.

Aux murs des tableaux de la même artiste, aux tons plutôt légers combinés avec une technique mixte apportent la touche finale à cet univers féminin par l'évocation de formes végétales : "Jardin d'eau", "Calices, pétales, pistils", sur toile ou "Clématite", "Nénuphar", sur bois. Partagé entre le noir et le rouge "Opéra royal" amène le même contraste que le "Revenez-y" dans les meubles.

#Geneviève Naudin #Atelier du Liseron #Couture

 

Geneviève Naudin : de Couture à ToursGeneviève Naudin : de Couture à Tours
Retour à l'accueil