Roland Rondeau et Anne Morel dans l'atelier.

Roland Rondeau et Anne Morel dans l'atelier.

Les partenaires du Service public pour l'emploi-Etat, Région, communautés de communes- ont organisé une série de visites d'entreprises, dans le prolongement de la "Semaine de l'industrie", destinées à permettre une meilleure connaissance du tissu économique du Vendômois.

A Montoire, grâce à Anne Morel, chargée de mission à la CCVLB, tous ont pu découvrir le modèle d'entreprise célébré dans les discours officiels- implantée en milieu rural, à taille humaine, à la pointe de l'innovation et travaillant à l'international- une perle rare qui existe, mais quasiment ignorée là où elle existe.

"Prysme" est le nom d'une SARL, fondée en 1989, par deux ingénieurs, Daniel François et Roland Rondeau, qui ont tenté l'aventure de l'entrepreunariat afin de pouvoir réaliser leurs ambitions. N'ayant pu s'implanter à Vendôme, ils se sont installés à Montoire et occupent leurs locaux actuels, rue François Arago (célèbre physicien français, un peu touche-à-tout, du début du XIXème) depuis 1996. Aucune ostentation : le bâtiment, bas recouvert d'un bardage métallique d'un gris semblable à celui des navires de guerre, fait à peu près 700m2; l'intérieur -les murs, la moquette, les meubles- offrent un camaïeu de la même teinte. "Les bureaux sont partagés - a fait observer notre guide; les échanges d'idées en sont facilités, ce qui est essentiel pour nous ! Nous sortons aussi des produits compacts qui exigent peu de place."

C'est Roland Rondeau qui nous a accueillis et nous a fait visiter les lieux, après nous avoir présenté la société et ses activités. Pour situer celle-ci, il faut savoir que, bon an mal an, elle réalise un chiffre d'affaires de 4,5 M d'euros et emploie 28 personnes (161 000€ par tête).

"Nous travaillons dans le secteur de la mécanique et de l'électromécanique de précision -nous a-t-il expliqué - . Notre rôle est de concevoir, de réaliser, de mettre en production et d'installer des machines spéciales dont nous assurons, naturellement, le service après-vente; les systèmes que nous produisons vont du "simple" poste manuel à la ligne complète automatisée. Dans tous les cas notre savoir-faire nous permet de trouver les meilleures solutions en matière d'automatisation et d'optimisation des opérations d'assemblage, de contrôle et de mesure en satisfaisant à deux contraintes, l'une économique ( le coût ), l'autre technique, l'aptitude à supporter une cadence de fonctionnement élevée.

" En fait, nous ne fabriquons rien; d'autres le font mieux que nous ! Après étude, il ressort que nous pouvons utiliser des éléments disponibles dans le commerce (moteurs électriques, vérins, etc.), et/ou que nous devons nous adresser à des sous-traitants qui nous fournissent des pièces répondant à nos spécifications. Une fois les composants réunis, nous les assemblons pour obtenir l'appareil répondant aux besoins de nos clients; généralement, celui-ci doit permettre à son tour l'assemblage d'un ensemble complexe : ce peut être la colonne de direction d'un véhicule, un corps d'alternateur, une platine de robot mixeur...

" Au départ, nous ne savons pas comment la machine va être faite : une bonne idée peut être incompatible avec le cahier des charges ! Il faut, non seulement de l'imagination, mais aussi de l'expérience. D'une façon générale, la créativité, la polyvalence et la disponibilité sont des qualités essentielles dans notre métier."

L'atelier de montage est révélateur : autour des machines en voie de construction, que trouve-t-on ? des boites à outils, des marteaux, des pinces, des tournevis, des étaux ! L'essentiel est dans la "matière grise".

Quels sont les clients de "Prysme" ? Les grands comptes des secteurs de l'automobile, de la micro-électronique, de la pharmacie, où qu'ils se trouvent : Europe, Amérique, Extrême-Orient; la réputation et même le bouche-à-oreille, jouent un rôle majeur.

L'entreprise oeuvre aussi pour le Commissariat à l'énergie atomique. "Nous concevons des robots pouvant agir dans des milieux hostiles, en dehors des contraintes courantes; nous pouvons nous lâcher et c'est un véritable plaisir pour nous !"

"Prysme" rue François Arago 41800 Montoire. T.02 54 86 55 00

www.prysme.com 

#Prysme #Service public pour l'emploi #Anne Morel-CCVLB #mécanique de précision #automatisation #Commissariat à l'énergie atomique

Retour à l'accueil