Le château de Lavardin

Le château de Lavardin

N'en déplaise au bon roi Henri IV, le château de Lavardin a encore bien belle allure en ce début de XXIème siècle. Il est vrai que, chaque année, l'association "Les Amis de Lavardin" se mobilise avec tout son courage et son dynamisme, pour rendre le château le plus imposant et le plus accueillant possible. "Le bilan est très positif, nous a confié Jean-Paul Brillard, son président. Nous avons bien dégagé le tour du château pour mettre en valeur le donjon que l'on peut désormais apercevoir de très loin. Nous nous sommes aussi préoccupés de la sécurité des visiteurs en créant des escaliers dans les talus difficiles d'accès, en nettoyant ceux qui existent déjà, en facilitant le trajet afin que les personnes les moins alertes puissent effectuer la visite du lieu sans danger. La tour du capitaine a été également débarrassée de sa végétation. L'année prochaine, nous effectuerons un nettoyage intégral des douves."

Nous avons suivi le travail de ces bénévoles qui, pour la troisième fois dans cette saison, intervenaient sur le site; juchés sur des échelles ou encordés comme des alpinistes, ils n'hésitaient pas à prendre des risques pour que ce bel élément de notre patrimoine puisse rester attrayant. Ce fut ensuite au tour du maire, Thierry Fleury, de se hisser au sommet du donjon pour y installer l'étendard des seigneurs de Lavardin :  "de gueules ( rouge) aux trois fleurs de lys d'or".

Tous ceux qui aiment les châteaux forts ne peuvent qu'admirer celui-ci situé dans l'un des "Plus beaux villages de France"; d'ailleurs, il y a quelques jours, ce sont d'éminents spécialistes japonais qui sont venus le visiter.

# château de Lavardin #Amis de Lavardin #Thierry Fleury #château fort

Encordés, au sommet d'une échelle ou dans la pentes, tous les bénévoles ont fait un gros travailEncordés, au sommet d'une échelle ou dans la pentes, tous les bénévoles ont fait un gros travailEncordés, au sommet d'une échelle ou dans la pentes, tous les bénévoles ont fait un gros travail

Encordés, au sommet d'une échelle ou dans la pentes, tous les bénévoles ont fait un gros travail

Retour à l'accueil