Un bouquet de moisson composé d'épis de blé tressés

Un bouquet de moisson composé d'épis de blé tressés

Il y a quelques années lors de la manifestation "Un Jardin en fête" organisée, chaque année, par le Jardin du Plessis Sasnières, nous avions eu l'occasion de rencontrer une jeune femme, Claire Nouvellon, qui présentait des compositions en paille de blé inspirées par la tradition des "bouquets de moisson".

"Les bouquets de moisson et objets en paille tressée sont un symbole de fertilité. Dans l'Antiquité, les divinités étaient censées présider à la germination : Isis en Egypte, Déméter en Grèce, Cérès à Rome... Les paysans croyaient que, fuyant les faux, l'esprit du blé se réfugiait dans les derniers épis. C'est pourquoi il était important de garder l'ultime gerbe dans la demeure familiale."

La religion chrétienne a conservé cette tradition. Le symbole du blé et du pain antique correspondait à la Pâques; des croix et des "bouquets de moisson" étaient bénis le 15 août, lors de la fête de la Vierge... Cette coutume s'est perpétuée en Beauce; elle exprime la relation qui existe entre le travail de l'agriculteur et la volonté divine dont dépendent les aléas climatiques. Le paysan n'oublie jamais que le soleil, la lune, la pluie, le froid, le vent... ont une influence déterminante sur son propre labeur. Jusqu'à la récolte, tout peut être ravagé; la fin de celle-ci est un moment de soulagement et de joie.

"Les bouquets de moisson" constituent pour certains des symboles de la fécondité, de la pureté, de l'amour, de l'amitié, etc.  Pour résumer, ce sont de véritables "porte-bonheur" dont la valeur artistique ne doit pas être sous-estimée.

#bouquets de moisson #Jardin du Plessis Sasnières #blé 

Retour à l'accueil